Apprendre la bourse: configurations de chandeliers japonais

Publié le par Apprendrelabourse.org

Apprendre la bourse : les différentes configurations des chandeliers japonais

Visionnez la vidéo de formation sur la théorie des chandeliers japonais.

La leçon n°13 approfondie la théorie des chandeliers japonais, ceci afin de compléter les notions abordées lors du chapitre précédent qui introduisait ce concept.

La combinaison de plusieurs chandeliers peut engendrer différents types de figures qui auront chacune une signification bien distincte. On notera, tout d’abord, afin de pouvoir identifier une configuration que ce sont les corps des chandeliers qui apporteront le plus d’informations. Le positionnement d’un corps par rapport à un autre peut donner une signification particulière à la figure alors formée. Un grand nombre de figures a été répertorié mais nous ne retiendrons que celles qui nous paraissent les plus significatives et les plus importantes.

L’avalement haussier ou baissier

L’avalement haussier ou baissier, une des configurations les plus efficaces parmi toutes celles proposées par les chandeliers. Ils se décomposent de la manière suivante : pour l’avalement haussier en tendance baissière, une bougie noire effectue un nouveau creux. Le lendemain le marché est plein de morosité et ouvre en baisse par rapport à la clôture précédente. Mais, en cours de journée, le marché se retourne et clôture finalement au-dessus du cours d’ouverture de la veille développant ainsi une grande bougie blanche qui enveloppe complétement la bougie noire de la veille. Cette grande bougie blanche marque une rupture de comportement et indique que les baissiers ont clairement perdu la face. Le scénario est symétrique pour l’avalement baissier.

Le nuage noir

Un nuage noir montre que le marché a peu de chance de monter. La première bougie en couverture de nuage noir est une importante bougie blanche. Pendant la séance suivante, la pression acheteuse de la veille permet au marché d’ouvrir plus haut. Mais plus tard dans la séance, les prix déclinent et font clôturer le marché en-dessous du point médian de la séance précédente. La puissance ascendante, qui s’est exprimée au sein de la première bougie, se voit dissiper par la bougie noire de la séance suivante.

L’étoile du matin

Une étoile du matin est une configuration haussière de retournement comprenant trois bougies. La première dispose d’un corps noir important. La deuxième un tout petit corps, blanc ou noir, qui se situe sous le corps de la première. La troisième bougie est blanche, avec un corps important comparable à celui de la première bougie. Le petit corps de la deuxième bougie, qui établit de nouveaux plus bas, montre un essoufflement de la dynamique. C’est généralement un Doji. Cela indique que les vendeurs commencent à perdre le contrôle du marché. La journée suivante qui développe une grande bougie blanche, va définitivement prouver la reprise en main du marché par les haussiers.

Le Harami

Le Harami est une formation en deux bougies formées par une première avec un corps vrai important suivi d’une seconde bougie dont le corps, beaucoup plus petit, va se loger à l’intérieur de l’écart formé par le corps de la première bougie. En japonais, « Harami » signifie femme enceinte. La grande bougie est parfois surnommée la mère et la petite bougie qui suit « bébé ». Le Harami va aussi montrer un certain essoufflement dans la tendance du marché. L’une ou l’autre des bougies comprenant le Harami, peut indifféremment être noire ou blanche.

Néanmoins, à l’issu d’une tendance haussière, un Harami noir-blanc, autrement dit, à première bougie noire et deuxième bougie blanche ou noir-noir sera jugé plus baissier. En effet, un long corps noir après un rallye haussier est interprété comme baissier donc quand ce dernier forme la première partie d’une structure en Harami, le niveau de pessimisme augmente.

A l’inverse, à l’issu d’une tendance baissière, un Harami blanc-noir ou blanc-blanc, sera jugée plus haussier. Un long corps blanc après une chute est interprété comme haussier. Ceci ajouté à la formation d’un Harami permet d’amplifier le niveau d’optimisme.

Les lignes de contre-attaque

Les lignes de contre-attaque sont des figures de retournement formées de deux chandeliers successifs de couleurs opposées ayant le même cours de clôture. La ligne de contre-attaque haussière se forme en tendance baissière. A la suite d’une formation de bougie noire, les cours ouvrent un grand cap baissier mais la dynamique baissière s’estompe et les cours remontent pour enfin clôturer près de la clôture de la veille. La tendance reste baissière mais les vendeurs commencent à douter de la force de la tendance.

Une confirmation le jour suivant grâce à une hausse permet de valider la figure. A l’inverse, si une ligne de contre-attaque baissière se forme en tendance haussière, à la suite d’une bougie blanche, les cours ouvrent un grand gap haussier mais la dynamique haussière s’estompe et les cours se replient pour enfin clôturer près de la clôture de la veille. Une confirmation le jour suivant est également nécessaire afin de valider la figure.

Les lignes de séparation

Les lignes de séparation sont des figures de continuation composées de deux chandeliers successifs de couleurs opposées ayant le même cours d’ouverture. Dans une tendance haussière, la ligne de séparation haussière est formée d’une première bougie noire suivie d’une bougie blanche qui ouvrira au même niveau que la bougie précédente. De la même manière, il existe des lignes de séparation baissière lors desquelles dans une tendance baissière, on verra apparaître une bougie blanche puis une bougie noire qui ouvrira au même niveau que la bougie précédente. Ces lignes de séparation invalident donc le retournement qui se profilait et ouvre la voie vers un prolongement de la tendance présente.

Les Soldats blancs et Corbeaux

Les trois soldats blancs est une figure qui indique le début et la poursuite d’une tendance haussière. Elle se compose de trois bougies blanches successives de grande amplitude de préférence chaque ouverture se fera dans la moitié supérieure de la bougie qui précède. A l’inverse, les trois Corbeaux est une figure indiquant le début ou la poursuite d’une tendance baissière. Elle se caractérise par trois bougies noires consécutives, chacune avec un prix d’ouverture situé dans la moitié inférieure de la bougie qui précède.

Les Tours

Les Tours sont des structures de renversement majeur formé par un groupe de chandeliers japonais. Leur forme générale ressemble à celle d’une Tour d’où leur nom. On retrouve un sommet en Tour lorsque le marché est haussier. Une ou plusieurs bougies blanches apparaissent puis le marché perd de sa vigueur. Il y a alors formation d’une phase de temporisation qui traduit l’hésitation des intervenants. Cette transition se termine enfin par un enchaînement d’une ou plusieurs bougies noires marquant le retournement.

Pour ce qui est du creux en Tour, on retrouve cette figure en tendance baissière. Une ou plusieurs bougies noires apparaissent puis le marché perd de sa dynamique baissière. Les cours temporisent ensuite pour enfin inscrire une ou plusieurs bougies blanches.

Publié dans APPRENDRE LA BOURSE

Commenter cet article