Apprendre la bourse: les retracements de Fibonacci et de Gann

Publié le par Apprendrelabourse.org

Apprendre la bourse: les retracements de Fibonacci et de Gann

Visionnez la vidéo de formation au trading et à la bourse concernant les retracements de Fibonacci et de Gann.

Un retracement est un mouvement de cours de direction opposé à la tendance. Il prend la forme d'une correction technique lors d'une tendance haussière et de rebond lors d'une tendance baissière.

En cas de mouvement de faible amplitude et de plus longue durée, on parlera alors de phase de consolidation.

Les ratios de Gann et les suites de Fibonacci permettent de déterminer les objectifs de cours au sein de ces phases de consolidation. Ils permettent de prévoir l'amplitude des corrections et des rebonds afin de se positionner au mieux au sein d'une tendance. Cette méthode vient en complément de l'approche graphique.

- Il existe aussi des ratios de Fibonacci qui sont utilisés en bourse dans la théorie d'Elliott. On pourra apparenter chaque niveau à une vague d'Elliott.

. 23,6% représente une légère correction assez souvent durant la vague 4

. 38,2% est une correction très fréquente et qui apparaît très souvent en vague 4

. 50% est le retracement le plus répandu. On peut le rencontrer lors d'une vague 2, 4 ou B.

. 61,8% est typique d'une vague 2 ou B.

. 76,4% est un ratio très rare qui correspond essentiellement à une vague 2 ou B.

.100% est un retracement que l'on retrouve lors d'un double sommet ou d'un double creux. Ce ratio est uniquement possible en vague 2 ou B.

- En ce qui concerne les ratios de Gann, ils sont au nombre de cinq :

. 25% intervient généralement suite à un mouvement puissant et correspond à une consolidation des cours de bourse.

. 33% est une correction prononcée

. 50% est une réaction standard de marché avec une forte occurence

. 66% est considérée comme une réaction forte du marché boursier.

. 75% est un puissant retracement mais peu répandu rencontré en début de mouvement ou lors d'une figure complexe.

Le schéma suivant représente les 5 vagues de tendance de la théorie d'Elliott. Il permet d'illustrer un retracement de 50% en vague 4 lors d'une phase impulsive. Afin de bien comprendre le retracement, il faut considérer que la vague 3 correspond à 100%. On pourra alors comprendre que la vague 4 a éffectué en sens inverse 50% du chemin parcouru précédemment par la vague 3.

Le schéma suivant représente les 3 vagues de correction de la théorie d'Elliott. Il permet d'illustrer un retracement de 50% de la vague B lors d'une phase corrective. Afin de bien comprendre la retracement, il faudra considérer que la vague A correspond à 100%. On pourra alors que la vague B a effectué en sens inverse du chemin parcouru précédemment par la vague A.

* Un système de projection a également été élaboré en se basant sur la théorie d'Elliott et les ratios de Fibonacci. Celui-ci permet de calculer la longueur du mouvement à venir. Une projection atteint le plus souvent les ratios de 1 et de1,618. Des valeurs plus rares peuvent être certaines fois rencontrées lors de mouvement d'expansion de 2 et 2,618.

Lors d'une vague 3 strandard ou d'une vague C puissante, on renctontrera un ratio de projection de l'ordre de 1,618 fois la vague 1 respectivement la vague A. Les vagues 1 et 5 ainsi que les vagues A et C sont souvent de même amplitude.

Ce graphe permet d'apporter des exemples de retracements et de projection. Concernant les retracements, on peut voir un premier retracement de 50% de la vague précédente. On voit ensuite un second retracement de 50%, puis un troisième retracement également de 50% de l'impulsion précédente. Pour les projections, on pourra que la 3ème vague de hausse obtiernt un ratio de projection de 1,618 fois la 1ère vague de hausse. La 3ème vague de hausse est, quant à elle, caractérisée par un ratio de 2,618 fois la 1ere vague de hausse.

Nous allons maintenant parler de droites de vitesse. Cette technique combine lignes de tendances et pourcentage de retracement. La principale différence avec les pourcentages de retracement est que les lignes de vitesse mesure le taux d'ascension ou de descente d'une tendance.

Pour construire cette ligne, il faut dessiner une ligne verticale partant du point haut de la tendance en direction de son point bas. Cette ligne verticale est ensuite divisée en tiers. On tire alors 2 lignes à partir du début de la tendance jusqu'aux 2 points marqués sur la ligne verticale. On peut également dessiner des lignes de vitesse de Gann ou de Fibonacci. On utilisera alors leurs ratios respectifs afin de tracer les lignes.

Essayons maintenant de repérer sur un graphique tel que celui qui apparaît sur votre écran les exemples de retracement ou de projection. Vous pouvez si vous le souhaitez sur le bouton pose de votre lecteur afin de disposer d'un peu plus de temps pour effectuer cet exercice.

~ Alors que voyez-vous ?

Seuls 2 retracements sont présents sur ce graphe. Le premier est de 50% est pourrait correspondre à une vague 4 d'Elliott. Le second est également de 50% est pourrait probablement être une vague A d'Elliott.

.Il faudra notamment retenir que aident à déterminer les objectifs de corrections ou de rebonds intermédiaires. Le ratio le plus souvent rencontré est celui de 50%. Les projections servent dans un marché en tendance à obtenir de nouveaux objectifs. On rencontrera notamment les ratios de 100% et de 161,8% lors de projections.

La proche leçon sera composée de différents exercices afin de repérer les différentes figures chartistes et leurs objectifs associés.

Publié dans APPRENDRE LA BOURSE

Commenter cet article