Forte volatilité, rebond des bourses en Europe et attente...

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia-actualit---675198.jpg...reprenons tout d'abord pour bien comprendre la séance du jour et ce qui nous attend demain les éléments de la fin de séance d'hier à Wall Street qui aura connu une accélération de la hausse, le Dow Jones clôturant de + 1,90 % notamment avec la parution de la lettre de réponse du Président de la Banque Centrale Américaine (FED) à des Sénateurs US s'inquiétant de la situation actuelle et par laquelle le marché a pû prendre connaissance à nouveau de la prise en compte par la Fed des difficultés actuelles et de son intention d'y palier en cas d'aggravation. Voilà qui aura rassuré les marchés, les actions s'envolant et les obligations reperdant du terrain au fur et à mesure . Les taux ont ainsi enfin bougé (graphe ci-dessous) contrairement au début de séance et repris le chemin de la hausse comme les parités Euro/ Yen et Dollar/yen continuaient à s'apprécier suivant la mécanique que nous avons vu récemment, l'aversion au risque refluant avec la réponse ci-dessus.
chart-30.8.7.gif
Un tel mouvement ne manqua pas donc de propulser le CAC 40 à l'ouverture avec un gros gap, les cours ouvrant à 5584 juste au-dessus de la résistance vu dans CAC 40 - Analyse graphique très court terme : sur le support baissier  comblant les gaps dans cette zone . Le départ s'est ensuite calmé, les cours cherchant à combler le trou de cotation avec la veille mais repartant aussitôt avec les bons résultats de sociétés parus ce jour et le niveau de la croissance US mais sans le combler totatement celui-ci restant ouvert entre 5520 et 5521, élément à retenir pour le futur, le marché n'appréciant pas trop avoir ce type de faiblesse derrière le dos.
  1. - le PIB ou richesse créée sur le sol US au 2ème trimestre a progressé de + 4 % au lieu des 4,1 % anticipés mais fait suite à une première estimation à + 3,4 % et + 0,6 % au 1er trimestre. Ce chiffre satisfaisant largement anticipé n'a pas eu de grand impact d'autant qu'il concerne le passé et précède la crise actuelle. Elément positif : la croissance semble provenir plus largement de l'investissement des entreprises face à une consommation des ménages moins fringante.
  1. - par contre les résultats de sociétés comme ceux de Crédit Agricole en avance sur ses objectifs et ayant eu un discours de transparence apprécié du marché sur son exposition au 'subprime' ont donné une base assez large au rebond même si SG, AXA et BNP restent encore un peu à la traîne ne prenant que + 0,11, + 0,41 et + 0,50 % ce soir.

BNP aura d'ailleurs réouvert les 3 fonds comme annoncé et qui avaient été gelés depuis 3 semaines jetant 'un froid' sur le secteur et l'ensemble de la cote...avec des baisses finalement limitées sur ceux-ci allant de - 0,97 % à -1,78 %. Le CAC 40 termine en hausse de + 1,31 % à 5592,53, Francfort prenant + 1,09 %.
  1. ----> l'Efama (Association professionnelle des gérants européens) a indiqué aujourd'hui que la collecte nette sur les fonds ouverts en Europe au 2T07 avait baissé à 84 milliards € contre 104 au premier avec une décollecte sur les fonds actions (- 4 MDs € contre - 3 au 1T07) et un recul des entrées de capitaux dans les fonds monétaires à 26 MDs € contre 53 au 1T07, seuls les fonds diversifiés progressant... "l'appétit des investisseurs pour le risque ne s'est pas rétabli après les soubresauts de fin février début mars", suivant cette même source qui anticipe encore un mouvement de baisse avec la situation de cet été. Au total les fonds progressent de + 4,2 % et représentent 6478 milliards € + 1750 mds € réservés aux seuls institutionnels.

*** Ce soir et après un début de séance soumis à la lettre du Patron de la Fed qui aura boosté les marchés actions et enlever la pression sur les taux, le Dow Jones observe un calme parfait proche de l'équilibre à 13300 points environ ..dans l'attente du discours demain du patron de cette même FEd qui s'exprimera directement sur l'immobilier et la situation actuelle pour la première fois depuis cette baisse estivale des marchés. Les taux sont aussi figés dans cette attente ... soit une nouvelle et nième démonstration de cette attitude amenant les opérateurs à être suspendus aux lèvres de la fed

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article