Actualité - Bourse : ambiance mitigée

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia-actualit---675198.jpgAprès le vif retournement de situation hier soir à New-york (---> FLASH - Dow Jones : retournement baissier sur le record ) les places européennes ont ouvert dans le rouge mais on finit de bien meilleure façon après la réouverture de Wall Street et les différentes statistiques du jour. Le CAC 40 perd - 0,32 % à 5 843,95 points en queue de peloton, Francfort, très zen, n'aura pas connue de grande volatilité sur la séance et ferme en hausse de + 0,09 %, Madrid continuant de plus belle sa récupération haussière depuis le 18 septembre (date de la baisse des taux aux USA) et prend + 1,07 % ce soir.

En Europe :
  1. . L'indice des prix à la consommation en France a augmenté de + 0,1% en septembre (0,2 % attendu) et affiche ainsi une progression de + 1,5% en un an contre + 1,7 % attendu. Par contre l'indice du coût de la construction (ICC) affiche une progression de + 5,05% en glissement annuel au deuxième trimestre 2007 après + 1,69% au premier trimestre, celui des loyers a progressé de + 2,76% sur un an au deuxième trimestre 2007 contre + 2,92% au trimestre précédent.
  2.  
  3. . En ce qui concerne la production industrielle de l'Euroland, le chiffre est tout à fait satisfaisant avec un bond de + 1,2 % an août (plus haut depuis début 2007 et largement au-delà des attentes qui se situaient à + 0,2%) et de + 4,3% (contre + 2,2 % anticipé)
Aux USA :
  1. Les ventes au détail aux Etats-Unis ont dépassé les attentes (+ 0,2 %) en septembre en progressant de + 0,6 % sur un mois. Comme vous pouvez le voir sur le graphe suivant, la baisse depuis plusieurs années s'est enrayée ces derniers mois, la progression annuelle repassant le cap des 4 % en cassant sa tendance baissière en rouge même si cela reste à confirmer et ce d'autant que l'essentiel des ventes annuelles restent à venir avec le mois de décembre. Comme pour l'emploi, cet indicateur est très intéressant dans la mesure où il permet de se situer dans le cycle de la consommation et donc de l'activité économique. La  tendance est peu ou prou équivalente à celle décrite par les chiffres des créations d'emploi vendredi dernier ---> Bourses : l'emploi US en soutien
  1. 12107-copie-1.GIF. Le moral des consommateurs US à l'inverse s'est dégradé en octobre à 82,0 (1ère estimation) contre 83,4 en septembre et 84 attendu soit au plus bas depuis août 2006.
  2. . Les prix à la production sont ressortis en hausse de + 1,1% pour septembre largement au-dessus des + 0,5%. L'indice hors énergie et alimentation (dit 'core' ou 'central') a augmenté de + 0,1% contre + 0,2%. En ryhtme annuel cela donne un peu plus de + 4 % et + 2 % environ pour l'indice central.
Bref la consommation américaine résiste bien selon ces données même si le moral continue à fléchir. Tout ceci n'est cependant pas tout à fait du goût des opérateurs actions dans la mesure où ces nouvelles retardent une éventuelle baisse de taux complémentaire d'autant que les chiffres solides de la production européenne et les craintes d'inflation à venir avec les hausses à venir de certains produits alimentaires et le haut niveau du pétrole ne militent pas non plus pour un geste dans ce sens, la BCE (Banque Centrale Européenne) ayant même là des arguments pour continuer son cycle de hausse récemment interrompu.

Le Dow Jones regagne donc + 0,34 % à 14 062 un peu après 19heures de Paris confirmant l'interruption de la chute d'hier mais est loin de faire 'la fête', le soulagement sur la consommation des ménages étant contrebalancé par de moindres espoirs de baisse des taux.

** quelques données complémentaires venant confirmer des tendances lourdes vues ici :

- Les recettes fiscales allemandes affichent une progression de 12,3% depuis le 1.1.2007 confirmant un niveau global supérieur aux prévisions. Les obligations allemandes courtes à 2 ans dites 'schatz' ('Bund' = obligation de référence à 10 ans) sont d'ailleurs très 'courrues' avec un taux de couverture de 4 pour les dernières émissions ce qui signifie qu'il y a 4 fois plus de demandes des investisseurs que de titres offerts par le trésor fédéral)
- un chiffre à retenir : 24 milliards $ soit le montant de la dernière facture pétrolière mensuelle US mais aussi le montant de l'excédent commercial chinois pour septembre qui progresse ainsi ...de + 56 % sur un an.
- Enfin alors que vous avez pû prendre connaissance des dernières évolutions des saisies immobilières (--> Saisies immobilières aux USA : baisse mais stabilisation à haut niveau en septembre) l'agence de notation financière internationale Moody's a  dégradé pour 33,4 milliards de dollars de valeurs financières émises en 2006 adossées à des prêts immobiliers à risques "subprime"  reconnaissant par là en partie des erreurs faites par le passé dans les modèles d'évaluation de ces valeurs issues de la titrisation.

D'autres articles sont à suivre ce week-end.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article