Ouverture des marchés financiers - réglementation "MIF" : l'essentiel à savoir (Partie 1)

Publié le par Gilles Caye

fotolia-se-former-90860.jpgSignification : MIF = Marchés d'instruments financiers.

Objet et but déclarés: renforcer la concurrence et la protection des investissseurs dans le cadre d'une harmonisation des règles au niveau européen.

Mise en  place concrète
: 1er novembre 2007


Bref historique : parution en 2004 de la directive du  Parlement Européen au Journal  Officiel  Européen, la transposition de celle-ci  après diverses consultations  a eu lieu en  2007 en France avec une adoption dans  le cadre du règlement général de l'AMF (Autorité des Marchés  Financiers)

Qui est concerné ? Le mois prochain donc date de mise en place effective, la nouvelle règlementation  s'appliquera à l'ensemble des banques et établissements financiers et donc à tous leurs clients. Nous sommes donc tous concernés ici.

Les types de placements concernés :
tous titres et instruments financiers : Actions, warrants, certificats, trackers, OPCVM, Sicav, Fcp etc... mais pas l'assurance-vie (autre réglementation)


    Points majeurs de la règlementation  MIF ?



1- Renforcer la concurrence

C'est la fin de la concentration des transactions de bourse sur un marché réglementé:  jusqu'ici les ordres de bourse était transmis à un monopole de fait détenu par Euronext-Bourse de Paris, la seule habilitée à réaliser les transactions et ayant l'appelation de marché réglementé. Il s'agit donc ni plus ni moins de l'ouverture à la concurrence des opérations de bourse.

Concrètement cela ouvre de nouvelles possibilités de lieux de transactions, les marchés réglementés que nous connaissons subsistant bien évidemment dans ce cadre (ceci est déjà en place chez nos voisins anglais ou allemands) Avantages escomptés : obtenir les meilleurs prix de cotations pour ses ordres et obtenir des coûts de transactions (ordres de bourse) plus faibles et théoriquement plus de transparence.


2 types de nouveaux lieux d'exécution apparaissent  :

 

  1. - les SMN : Sytèmes Multilatéraux de Négociation (ou MTF : Multilateral Trading Facilities)
  2. - les IS : Internalisateurs systématiques
..!?...Gloups... Les SMN sont en fait des bourses bis (ou plate-forme de courtage ou de négociation organisée, termes que vous pouvez rencontrer également - Exemple du lancement d'une plate-forme) qui viennent en complément des marchés réglementés et qui restent pour l'heure les marchés de référence (nombre de transactions, nombre de sociétés cotées, liquidité). Autre exemple : Tradegate qui a été créé en Allemagne en 1999 et qui sera opérationnel en France le mois prochain (pour certains) pour les actions éligibles au SRD (service à règlement différé, en fait pour les plus importantes de la place française soit environ 150 actions, ensuite, la montée en charge devrait permettre à près de 1 000 actions de pouvoir être traitées à terme sur ce nouveau lieu de transactions)

Les IS sont tout simplement vos interlocuteurs habituels, banques et autres établisements financiers qui peuvent en leur sein se porter contrepartie directement des ordres que vous leur transmettrez éventuellement.

  1. * principe de 'best execution' ou "meilleure exécution" : conséquence des éléments ci-dessus, il vous sera possible si vous l'acceptez de passer vos ordres via d'autres lieux de transactions auquel cas la règle de meilleure exécution  sera appliquée par votre intermédiaire financier.

Vous restez libre du choix mais en cas d'accord votre prestataire ira transmettre l'ordre sur la meilleure place pour vous à charge pour lui de vous informer de sa politique concrète en la matière et des lieux d'éxécution auquel il vous donnera accès. La règlementation MIF oblige les intermédiaires à la communication de ses éléments à leurs clients. Vous devriez donc déjà avoir reçu des éléments à ce sujet ou cela ne devrait plus tarder.


Que devez vous faire ? Rien donc en théorie si ce n'est lire :-) ce que l'on vous envoie mais voici ci-dessous une petite check-list pour comprendre  les éléments, faire le tri, pouvoir en bénéficier au mieux et ce notamment pour faire jouer la concurrence (à tout le moins dans un premier temps au minimum observer ce que fait votre intérmédiaire par rapport aux autres)


  1. - pour chaque type de transactions votre intermédiaire vous proposera via ses documents papier de passage d'ordres en agence, sur internet, au téléphone ou via logiciel de trading en temps réel de passer éventuellement par une sélection du lieu de négociation ordre par ordre ou en global via un ordre 'meilleur lieu de négociation' ou 'meillleure place' ou encore 'meilleure exécution' suivant ses appelations propres. C'est donc bien sûr le 1er point à découvrir.
  1. - quelles sont les nouvelles places (SMN ou IS) qu'il vous offre à partir du mois prochain ? Sous quels délais sinon ? Votre banque sera-t-elle susceptible également de se porter contrepartie à vos ordres ? Quels types de flux vous offrent ces nouvelles places (temps différé des cotations ou temps réel) Quels sont les heures de négociation, certaines nouvelles places ouvrant avant la bourse et fermant bien après, très pratique pour ceux qui travaillent ! Quels sont les types d'ordres que vous pouvez passer sur ces nouvelles places ? Quelle est la liquidité sur ces nouvelles places ? Enfin quelle évolution de tarifs vous propose-t-il ?
Vous êtes sur le point d'ouvrir un compte-titres ou un pea chez un intermédiaire, une banque, un courtier ? Sur le point d'en changer ? Voici donc de nouveaux points à considérer.

De manière plus gérérale et purement pédagogique, en dehors des aspects généraux que je vous ai présenté ci-dessus et de ceux que vous allez découvrir avec vos propres intermédiaires financiers personnels, c'est l'occasion de revoir comment fonctionne la transmission des ordres de bourse et quels sont les types d'ordres de bourse car sans ces bases il vous sera plus difficile de comprendre toute l'architecture de cette concurrence qui va prendre inévitablement du poids avec le temps. Ceci est notamment détaillé dans l'ouvrage au Chapitre 5 pages 127 à 135 pour le marché réglementé Euronext Paris qui reste le marché de référence.

Au fil de la mise en place, d'autres articles paraîtront sur le sujet notamment pour en évaluer les avantages et les inconvérients concrets et dès semaine prochaine la partie 2 sera publiée concernant les protections qui vous sont accordées, 2nd volet important de cette nouvelle réglementation MIF.

Publié dans APPRENDRE LA BOURSE

Commenter cet article

Jonathan Balsamo 04/12/2007 14:36

Une info importante : sur BOURSIER.COM ( http://www.boursier.com/ ) tu as le cours de bourse d'une société du CAC 40 sur la plateforme EURONEXT et sur CORTAL CONSORS ( TRADEGATE ) en tapant le nom d'une valeur .

Gilles Caye 04/12/2007 15:17

Merci pour l'info Jonathan

Jonathan Balsamo 17/10/2007 22:15

A partir du mois prochain , Les 150 plus grandes valeurs de la bourse de Paris seront côté sur TRADEGATE , la nouvelle plateforme de cotation de CortalConsors de 8h à 22h.Il y aura une plus grande plage horaire de cotation . On s'achemine enfin vers des bourses ouvertes 24h/24