CAC 40 : Total limite la baisse dans un marché de plus en plus fébrile

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia-actualit---675198.jpgDans un marché soumis aux rumeurs multiples (faillite de fonds spéculatifs, dépréciations sur les bancaires...) l'entame de séance positive s'est transformée en un décrochage  violent sur l'ensemble des places européennes en début de matinée, le CAC 40 perdant 100 points en quelques minutes. Des propos en défaveur du dollar de la part des autorités chinoises qui détiennent les plus importantes réserves de change au monde ont par ailleurs torpillé la devise US, celle-ci perdant -1,42 % contre yen et envoyant l'euro au-delà des 1,47 $, l'once d'or à 846 $ et le pétrole à près de 99 $ le baril.

Grâce au niveau élevé de l'or noir et à des perspectives d'accroissement de la production, Total qui a délivré par ailleurs des résultats au-dessus des attentes prend la tête du jour à Paris à 57,17 € en hausse de + 4,69 % limitant les pertes du CAC 40 à -0 ,46 % pour une clôture à 5 683,22 points  dans des volumes importants.

Avant bourse et très attendue, Société Générale a fait part de résultats trimestriels supérieurs aux attentes celui-ci ne baissant que de - 11 % contre - 18 % comme indiqué avant hier, les dépréciations et provisions pour couvrir les pertes liées à la crise du crédit sont cependant en hausse. Cette information qui avait soulagé les opérateurs tôt dans la matinée... ont vu leurs bonnes dispositions 'douchées' par les éléments repris plus haut.. le titre grimpant à plus de 110 € avant de retomber à 105,14 € à la fermeture. Demain c'est au tour de BNP de faire connaître ses résultats.

L'émotion sur les rumeurs est palpable celles-ci prenant plus de poids que les chiffres. Par ailleurs, s'ajoute à la question de savoir ce qui va soutenir les marchés actions en l'absence de baisse des taux anticipée (du moins pas avant la fin d'année en l'état), celle concernant l'inconnue de la facture réelle des subprime ?

A la lisière de ses supports moyen terme, le Dow Jones lâche prise à nouveau en baisse de - 1,32 % sous les 13 500 points, aucune valeur ne parvenant à se maintenir dans le vert, le N°2 automobile mondial, General Motors perdant - 5,42 % après l'annonce de pertes trimestrielles historiques à hauteur de 32 milliards $.. soit plus de 68 $ par action pour une cotation à l'instant de 34,44 $ ce soir. Hors charges exceptionnelles (fiscales et sur son ancienne filiale GMAC essentiellement), la perte ressort à - 1,6 milliards $. Déjà 3 ans de pertes pour cette société.
  1. * plus positif :
  2.  
  3. . La production industrielle allemande  en septembre a progressé de + 0,3% et de + 6% sur un an au-delà des attentes (- 0,3 %)
  4.  
  5. . La productivité américaine a progressé de + 4,9 % (plus forte hausse en 4 ans) en rythme annuel sur le 3 ème trimestre après + 2,2 % au 2T07 et + 3,4 % attendu. Le coût de la main d'oeuvre baisse de - 0,2 % contre + 0,8 % attendu mais le niveau 'inflationniste' demeure avec une croissance de + 4,3 % sur un an.
  6.   
Après la visualisation du graphe de l'once d'or (1er lien de cet article) actuellement juste sur le niveau des plus hauts de 2006, celui du pétrole qui a cassé semaine dernière ses plus hauts en euro, voyons l'effet des mouvements actuels sur l'indice global des matières premières ci-dessous coté dans la devise européenne :

* Apprendre et comprendre la bourse en temps réel : matières premières et devises

Demain, nous prendrons connaissance de la décision de la BCE sur les taux (statu quo attendu)

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article