Actualité - Bourse : l'Europe s'enfonce avec l'Amérique

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia-actualit---675198.jpgFrancfort termine en baisse de - 1,32 % avec le DAX 30  qui termine à 7 511,97 points et n'offre plus la même résistance à la baisse depuis la cassure du support des 7 800 bien que la chute du jour soit bien moindre qu'à Amsterdam (- 1,80 %), à Milan (62,24 %) et surtout à Londres où le FTSE 100 a dévissé de - 2,71 % avec, en pointe, à nouveau Northern Rock dont la reprise est problématique qui chute de - 21,42 % mais qui n'est plus un cas isolé 97 valeurs sur 100 terminant dans le rouge avec des scores très lourds: 6 actions terminent à plus de - 7 % et un quart des valeurs de l'indice perdent plus de 5 % pour des secteurs très variés avec British airways, Kingfisher, Rio Tinto, Royal Bank of Scotland ou encore BHP Billiton. Le CAC 40 termine en baisse de - 1,65 % à 5432,57 points.

L'épée de Damoclès que représente les subprimes sur les marchés n'angoisse plus ni ne fait peur uniquement, des zones de réels tremblements commençent à se faire sentir à l'ouverture de Wall Street qui a précipité les marchés à la baisse : la seconde entité du crédit hypothécaire US derrière Fannie Mae,  Freddie Mac chute de - 9 %, Crédit Suisse faisant valoir dans une étude des pertes allant de 1 à 5 milliards $ sur des subprimes pourtant notés de la meilleure façon qui soit, c'est à dire "AAA".

Les dégradations des notes de crédit des encours d'emprunts adossés à des formes de titrisation par les agences de notations internationales amènent les encours en litige à se voir dévaloriser, lesquels amènent les bureaux d'analyse financière principalement des banques à réduire leur recommandations, tout un jeu de 'tirs' réciproques sur les confrères en résultant, la banque d'affaires Goldman Sachs passant par exemple ce jour 'à vendre' sur l'action Citigroup laquelle reperd - 4,74 % à 32,39 $ ce soir à New York...

...le N°1 mondial du secteur de la réassurance Swiss Re accuse des pertes très importantes proches du milliard de francs suisses toujours pour les mêmes raisons pour le seul mois d'octobre.

Le patron de Deutsche Bank a notamment indiqué que les problèmes actuels auraient des conséquences non seulement sur les bourses mais aussi sur les économies et s'attend à devoir passer d'autres dépréciations constatant une inquiétude persistante des marchés liée à certains acteurs qui restent silencieux sur leur perte.

Tel est le climat du jour en l'absence de statistiques globales, le Dow Jones retrouvant les 13 000 points en baisse de plus de 1 % vers 18 heures. L'once d'or perd près de 1 % et repasse sous les 780 $ alors que les obligations d'Etat progressent à nouveau dans un mouvement de "flight to quality' maintes fois décrit sur ce site (traduction : 'vol vers la qualité' = recherche de refuges)

Nouvelle matérialisation de ce 'fligth to quality' en ce début de semaine : l'empûnt ou obligation du trésor US à 30 ans retrouve ainsi des niveaux plus vus depuis plus de 2 ans et continue sa perçée d'une résistance importante pour la suite (graphe ci-dessous)

usb-copie-1.png
Demain ? Sont à suivre : les permis de construire pour octobre aux USA et les mises en chantier qui paraîtront à 14H30 heure française.
  1. --> Articles parus ce week-end :
  2.  
  3. * Graphiques de bourse : échelle linéaire ou logarithmique ? (Partie 1)
  4. * Changement de saison à Wall Street : après les résultats, les consommateurs

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article