Actualité bourse : Poursuite de la hausse avec le PIB US

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia-actualit---675198-copie-1.jpgLe CAC 40 progresse à nouveau de + 0,66 % à 5598,11 points esssentiellement porté par le chiffre de la croissance US au  3 ème trimestre et par l'impulsion d'hier liée à l'anticipation d'une baisse des taux prochainement. La croissance culmine au plus haut depuis 4 ans à + 4,9 % contre + 3,9 % en première estimation et + 4,8 % anticipé grâce notamment à un fort accroissement des stocks et montre à nouveau la très bonne résistance de l'économie depuis des mois à la baisse graduelle du secteur immobilier.

Certes, ces chiffres couvrent une période passée pour laquelle les effets de la crise ne se sont pas faits sentir en totalité, les économistes voyant la croissance au 4 ème trimestre désormais plus proche des 1 % que des 5 % compte tenu des indicateurs peu reluisants de ces dernières semaines.

La Banque d'Angleterre évalue à 50 % la probabilité d'avoir une récession aux USA en 2008 , le pourcentage de probabilité étant revu à la hausse un peu partout alors que la Maison Blanche vient de faire paraître ses révisions de prévisions :
  1. Croissance 2007 : + 2,7% contre + 2,3% au mois de juin.
  2. Croissance 2008 : +  2,7% également contre + 3,1% précédemment
  3.  
  4.  
  5. Inflation 2007 : + 3,9 % contre + 3,2 %
  6. Inflation 2008 : + 2,1% contre + 2,5%
Chacun notera la hausse nette de l'inflation à mettre en parallèle avec des obligations à 10 ans se situant à ce jour à 3,95 % soit un rendement réel quasi nul pour l'investisseur et négatif pour un investisseur étranger compte tenu de la chute du dollar dernièrement.

Pour les entreprises américaines,
leurs bénéfices après impôt sont ressortis inférieurs aux attentes (à + 2,9 %)  avec une quasi stabilité sur le dernier trimestre contre + 5,2% au trimestre précédent.

Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis en octobre ont progressé de + 1,7% au-delà des attentes à + 2,6 % mais le chiffre de septembre a été revu en forte baisse passant de + 4,8 % à - 0,1 %, le rythme annuel tombant à - 23,7 % en deça de celui vu hier pour les logements anciens. La baisse est de - 43,3 % sur 2 ans.
  1. * Le prix médian de vente  chute de - 8,6 % (plus forte baisse mensuelle en 26 ans) à 217.800 et de - 13 % par rapport aux 250.400 $ à fin octobre 2006.

Les stocks baissent de - 2,3 % cependant grâce aux rabais effectués sur les prix et représentent l'équivalent de 8,5 mois de ventes.

La France connaît une chute de 5 points à - 28  de son indice de confiance des ménages alors que l'Allemagne voit son taux de chômage baisser plus que prévu à 8,1 % de la population active avec 53 000 chômeurs en moins ce mois-ci à un plus bas de 15 ans.

Le Dow Jones préserve ses gains de la veille après une hausse de 600 points sur 2 séances. En arrière-plan, les marchés du crédit sont toujours très instables comme l'a confirmé le principal conseiller économique de G.W.BUSH avec une aggravation ces 2 dernières semaines et suivant diverses informations et situations de marché comme nous l'avons évoqué plus tôt dans l'article de cette après-midi
Saisies immobilières aux USA en octobre 2007 : le flot se stabilise à haut niveau

En résumé : le consommateur américain est en proie (en tendance et de manière nationale) à un effet de ciseaux peu courant mêlant une inflation de son caddie et de ses achats courants avec une déflation des prix de ses actifs immobiliers grâce auxquels il a pû extraire jusqu'ici en gageant son habitation des crédits conséquents pendant des années et lui donnant un effet de richesse aujourd'hui mis en balance, les économistes évaluant au plus près les risques de récession, les marchés actions espérant un bol d'air sur les taux tout prochainement. En coulisses, les marchés du crédit restent des plus instables en proie à la méfiance et à la peur de 'se faire coller' surtout chez les professionnels, figeant les opérations et restreignant les nouveaux octrois dans un risque qui est plus vif et de plus court terme que celui d'une éventuelle récession en 2008.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article