S&P 500 - Analyse graphique Court terme : 1430 passage obligé ?

Publié le par Gilles Caye

Avant de voir courant de semaine de nouvelles analyses sur le CAC 40 et le Dow Jones, considérons aujourd'hui l'indice large US composé de 500 valeurs (le Dow Jones n'intègre que 30 valeurs comme le DAX à Francfort) :

Inutile de paraphraser le graphe en ce qui concerne les droites de support et de résistance...

Regardons plus précisément les autres aspects à la fois pour remémoriser les principaux évènements passés et la configuration à venir :

  1. - les volumes ont été importants lors des baisses d'août et de novembre, les reprises haussières se réalisant dans des volumes moindres. Les 4 dernières séances dénotent a priori le même tempo.
  2.  
  3. - un gap* reste ouvert aux alentours de 1430 points (gap = trou de cotations ou zone de cours non traitée) à la base du rebond de fin novembre.
  4.  
  5. Cliquer sur le graphe pour l'agrandir
16127-copie-2.JPG

La probabilité d'aller refermer ce gap s'accroît avec le retournement en cours de la MACD qui bute à l'entrée de la zone positive.

--> Si le Week-end dernier, le test de la résistance des 8 000 points sur le DAX à Francfort était à surveiller du coin de l'oeil (les cours ayant échoué depuis à ce niveau), il convient dorénavant de ne pas perdre de vue ce gap placé 2,5 % sous la clôture de vendredi soir d'ailleurs réalisée au plus bas du jour.

  1. * Apprendre la bourse en temps réel : ouverture avec un GAP et comblement de GAP
  2. * Apprendre et comprendre la bourse en temps réel : les GAP en tant que résistances ou supports

Publié dans TRADER - TRADING

Commenter cet article

Fabrice 17/12/2007 08:13

Bonjour GillesC'est toujours avec plaisir que je lis vos analyses. Sur votre analyse du SP500, j'aimerai ajouter quelques éléments qui pourrait peut-être infléchir votre analyse.Il me semble que l'on est plutôt dans une configuration analogue à ce qui s'est passé vers le 10 septembre. En effet, suite à la chute du 15 août et au rebond qui s'en ai suivi, nous avons pu constater 2 acrocs le 25/8 et le 7/9. Pour notre cas présent, suite au rebond du 23/11, nous avons pu constater un premier palier vers le 2/12 et nous venons d'atteindre le deuxième.Ainsi, si l'on compare les indicateurs RSI et MACD du 7/9 à ceux d'aujourd'hui, nous sommes à peu près dans la même configuration. C'est également le cas si l'on regarde le position de la courbe au sein des bandes de Bollinger ou le premier point SAR qui est apparu à la vente au 14/12.En regardant plus précisément, on peut remarquer que la courbe K du Slow Stochastics a tendance à devenir asymptotique. SI vous utilisez également les P&F charts de StockCharts.com, on peut voir que l'on a eu un signal d'achat aux alentours du 29/11 et, que l'on prenne un Reversal de 1,2 ou3, nous n'avons toujours pas de signal de vente.Enfin, en se basant sur des données plus macros, c'est aujourd'hui que les banques centrales vont mettre aux enchères les fameuses rallonges. Mercredi sera publié la liste des adjudicateurs. On devrait alors voir un rebond des bancaires et des indices en général.En conclusion, malgrè la chute des places asiatiques de ce matin, je vois plutôt un rallye jusqu'à la fin de l'année.Bien à vous et au plaisir de vous lire,Fabrice

Gilles Caye 17/12/2007 09:57

Bonjour Fabrice, Le but est de détourner un instant le regard du CAC 40 pour un français et du SMI par exemple pour un Suisse afin de bien aborder la semaine en lui donnant à voir un indice dans une configuration qu'il est intéressant de suivre à un moment donné pour la décision.Il ne m'appartient pas ici de faire des analyses orientées ou faisant part de mon biais haussier ou baissier (même si fatalement...mes penchants peuvent ressortir), le net en contient bien assez...Quel est mon job ici ? 1/ je procède à une revue des indices et choses remarquables en fonction de l'actualité. Ce dimanche c'est cet élément qui me paraissait être le plus remarquable, le week-end dernier c'était le DAX2/ je reprends les résistances et supports principaux et les éléments notoires... ici il se trouve que c'est un gap que nous avons sous les pieds. Soit.3/ je m'arrête là chacun ayant à se positionner ici suivant les éléments, sa stratégie et son tempérament. Je reste par ailleurs sur des éléments usuels et déjà vus pour que la plupart puissent suivre et progresser au fur et à mesure.A partir de là je comprends très bien une position haussière en dépit de ce gap sous les pieds mais tous les visiteurs en abordant la semaine auront en tête ce point de faiblesse graphique qui a très souvent été important de noter pour se positionner et pourront décider en connaissance de cause sur un indice large qui lui est assez peu accessible et dont il aura l'essentiel de l'info.Je maintiens dans cet optique que les volumes sont le premier point par ordre d'importance une fois les droites tracées pour permettre de qualifier les derniers mouvements et que la dernière portion de courbe se trouve être 'trouée' par un gap. Que ce soit haussier ou baissier ne me gêne pas, que cela aille contre mon propre sentiment et mes prises de position personnelle parfois non plus. Je ne vois pas en quoi changer cet état de fait qui est donné par la courbe est possible.Que les stats soient bonnes ou mauvaises tout à l'heure et courant de semaine ne me fera pas plus 'tordre le cou' ;-) par exemple à une inflation plus faible ou plus forte par exemple que ce que j'escomptais moi-même. Je restitue les éléments en les triant, les resituant et les expliquant en tentant de donner des approches et des angles de vue différentsL'objet du site est repris dans le message d'accueil de façon détaillée et les analyses sont bien sûr réalisées dans ce cadre. Que l'inflation soit forte ou faible ne me gêne pas plus et j'en restitue les points principaux à droite ou à gauche suivant différentes mesures pour que chacun puisse se faire son opinion et devenir autonome sur des bases larges. Les résultats du S&P 500 sont-ils bons ou mauvais au 3 ème trimestre ?... sur ce site vous disposez des anticipations , de la manière dont elles évoluent puis des résultats effectifs resitués dans le temps. Fallait-il vous noyer dans un nième avis personnel ? Ici j''essaye de diriger les choses de la même manière... en élargissant le champ de vision à un instant "t"Concernant ma position personnelle : ce que vous évoquez est effectivement pertinent mais j'ai l'habitude de considérer que lorsqu'il faut aller chercher un peu loin ou avec une armada d'indicateurs c'est que les signaux sont peu évidents et qu'on entre alors dans des analyses potentiellement 'coupe-gorge'.La donnée macro que vous indiquez n'a par ailleurs rien de 'graphique', elle est une des motivations de votre sentiment hors de ce champ.Bonne journée et à bientôt