Actualité - Bourse : rebond prudent avant la salve des publications et des statistiques

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia-actualit---675198.jpgLe CAC 40 s'adjuge + 0,60 % à 5 403,51 points dans des volumes en régression, le Dow Jones tentant également un rebond de + 0,80 % avec une très faible volatilité.

La timidité du rebond est liée à l'attente des différentes statistiques à venir à partir de demain et détaillées dans les news du soir de vendredi avec par ailleurs, les premières parutions de résultats très attendues concernant les banques évidemment.
Demain nous prendrons connaissance ainsi des chiffres comptables du N°1 bancaire américain Citigroup (qui supprimerait environ 20 000 postes) et State Street, mercredi, JP Morgan et Wells Fargo, jeudi ce sera au tour de Merrill Lynch trés attendu et Washingtion Mutual.

La prudence est palpable avec les obligations d'Etat qui ont continué à progresser sur la séance surtout en Europe, le taux à 2 ans passant sous les 3,70 %. Anticipations de baisse des taux et recherche de valeurs refuges sont ici à nouveau les motivations principales. Madrid et Bruxelles en baisse de - 0,20 % ainsi que Londres et Francfort tout juste à + 0,20 % décrivent un panorama d'ensemble encore très terne.

Plus favorable : certains indices des valeurs moyennes reprennent du terrain à plus de 1 %. Enfin le CAC 40 vient de former une configuration dite en 'avalement haussier' que nous détaillerons prochainement (le chandelier du jour recouvre en totalité celui d'hier) et qui est comparable à la figure de la mi-août qui avait initié un large rebond. Quoiqu'il en soit pour la suite, la hausse de l'indice parisien reste toujours conditionnée par le passage de l'oblique haussière moyen terme en orange vue dans
CAC 40 - Analyse graphique moyen terme
1er objectif à la hausse en cas de réussite : 5 500 puis en 2nd 5550  base de l'ancien gap (désormais comblé) signalé sur le graphe du lien ci-dessus. En cas d'échec, cela amènerait à considérer le mouvement actuel comme un simple pull-back d'assez mauvaise augure avec retour sur les 5 345.

L'actualité du jour réside dans les spéculations sur les résultats et les dépréciations des banques avec notamment la possible entrée du fonds souverain du Koweit au sein de la banque Merrill Lynch.  Cette banque prestigieuse selon le Financial Times a vu sa capacité d'emprunt et ses marges se réduire par ailleurs avec un spread (marge) demandé pour qu'elle puisse se refinancer qui est passé de + 0,20 % au-dessus du taux du marché monétaire dit 'Libor' avant la crise à + 1,50 % dernièrement, certaines banques ayant des taux de refinancements désormais supérieurs à ceux qu'elles offrent à leurs propres clients pour les crédits qu'elles émettent.
Voici une nouvelle illustration de l'absence de stabilisation des marchés du crédit au niveau international et du manque de visibilité. Plus le risque de crédit est  important, plus fatalement le taux pour pouvoir emprunter sera en hausse... pour une grande banque, un Etat comme nous l'avons déjà vu ou un particulier c'est le même principe... la rémunération en contrepartie d'un risque... rien que de très logique. Un principe fondamental et immuable.

IBM qui a fait part de résultats préliminaires au 4 ème trimestre supérieurs aux attentes (2,80 $ de bénéfices par action contre 2,60 $ espérés) a soutenu la tendance alors que la chaîne de magasins Sears a indiqué avoir rencontré une baisse de - 3,5 % de ses ventes pendant la période des Fêtes, chiffre qui laisse bon nombre d'investisseurs perplexes à la veille de la parution des chiffres des ventes au détail au niveau national.

En Europe, la production industrielle de la Zone Euro a ralenti mais moins qu'anticipé de - 0,5 % en novembre le rythme annuel étant toujours positif à + 2,7 %.

L'Euro est reparti à l'assaut des 1,50 $ en repassant à la hausse les 1,49 alors que l'once d'or reste toujours très vigoureuse avec une perçée jusqu'à 914,55 $ avant un repli sur les 903.

  1. --> Articles parus ce week-end :
  2.  
  3. . Marchés financiers : les banques en soutien
  4. . Dow Jones : à la recherche de son point d'équilibre

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article