Les banques empêchent la poursuite du rebond en Europe

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia_actualit---675198-copie-1.jpgMalgré un départ à la hausse dans le prolongement du score très élevé de la veille les indices européens sont repartis à la baisse dans le sillage de l'ouverture de Wall Street dont le cours s'érode graduellement depuis et la transformation de la baisse de la banque Fortis en une chute sévère vers 16 heures à la bourse d'Amsterdam dont le titre termine à 13,21 € soit à - 10,92 %. L'AEX soit l'équivalent du CAC 40 français pour les Pays-Bas termine en queue de peloton en Europe à - 1,25 %, dans le rouge comme la plupart des autres grandes places. Fortis Bank est une banque belge également cotée à Bruxelles au sein du BEL 20 qui perd - 1,38 % en conséquence.

La banque ne s'explique pas ce mouvement violent suivant son porte-parole, des spéculations circulant cependant sur  un avertissement sur résultats et une augmentation de capital (source  : Dow Jones)

Les autres grandes valeurs bancaires ou financières européennes ont suivi le mouvement à l'exemple d'ING à plus de - 5 %, BNP - 3,56 %, AXA - 3,46 %, commerzbank - 4,27 % et Deutsche Bank - 2,01 %... D'autres rumeurs évoquées par Thomson Financial font état d'un fonds spéculatif en train de solder ses positions sur les bancaires.

Toujours au chapitre des bancaires et en dehors de l'évènement Société Générale qui fait les grands titres dans le monde entier tout type de journaux confondus, Bank of America aura réussi à lever aujourd'hui sans problèmes les 12 milliards $ nécessaires au renforcement de ses ratios de solvabilité. Il est à noter que ce montant est le double de celui prévu initialement.

En ce qui concerne les statistiques économiques, l'indice allemand GfK du consommateur reste stable de même que l'indice du climat des affaires de l'Insee en France qui est ressorti inchangé en janvier à 109, les carnets de commandes ne posant pas de problèmes.

La semaine se termine par une baisse de - 4,2 % en global est de - 0,76 % sur cette dernière séance le CAC 40 terminant à 4 878,12 points dans des volumes étoffés mais en  régression par rapport à la moyenne des 4 jours précédents.

Les opérateurs vont se tourner dorénavant semaine prochaine vers la réunion le 29/ 30 janvier de la Fed à l'issue de laquelle est attendue à nouveau une baisse des taux de - 0,50 %. La semaine verra de nombreuses autres publications de sociétés concernant leurs états comptables mais également le retour de nombre de publications globales importantes à la différence de cette semaine.

Signalons : lundi les ventes dans l'immobilier pour le neuf en décembre, mercredi l'estimation du PIB du dernier trimestre et surtout vendredi les chiffres officiels du chômage pour le mois de janvier aux USA pour juger du niveau de l'activité en ce début d'année.

A une demi-heure de la clôture, le Dow Jones tente un léger rebond à - 0,82 % pour une cotation de 12 277 points après être passé sous  les - 1 %.

D'autres articles sont à suivre durant le week-end comme d'habitude.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

gigi 27/01/2008 21:11

Croyez vous vraiment qu'une baisse supplémentaire de 0,5% soit nécessaire ??

Gilles Caye 27/01/2008 22:07

Je ne sais pas si c'est nécessaire et si cela aura d'ailleurs un quelconque effet : est-ce qu'on règle un problème de dettes en baissant les taux et en faisant en sorte par ce biais d'en augmenter encore la quantité ? Enfin, règle-t-on les problèmes des impayés, des créances irrécouvrables et des dossiers de crédit contentieux et litigieux avec une baisse de taux ? La situation actuelle est un peu moins classique que d'habitude--> Ce qui est beaucoup plus net par contre c'est que les marchés obligataires 'pricent' (anticipent à la lecture des cours, de la courbe des taux et des futures) déjà et depuis longtemps des baisses de taux tout à fait conséquentes. Les taux des treasuries à 2 ans sont largement sous les 3,5 % par exemple. Le marché le voit comme étant nécessaire en tout cas.Les infos que je donne dans les news ou sur ce site sont soit les anticipations des économistes soit la lecture des cours pour en tirer l'information ou bien les 2, il ne s'agit en aucun cas d'un avis ou d'un pronostic personnel. Si c'est le cas je le mentionne.selon Bloomberg :76 % de chance d'avoir - 0,50 %24 % d'avoir - 0,25 %24 % d'avoir - 0, 75 %http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=20601087&sid=acs.CCwq8cIY&refer=home seule la Fed décidera...Mais de Hong-Kong --> http://www.thestandard.com.hk/news_detail.asp?pp_cat=1&art_id=60740&sid=17312535&con_type=1à Londres --> http://www.guardian.co.uk/feedarticle?id=7260330- 0,50 % sont attendus