La bourse de Shanghaï tiendra-t-elle jusqu'aux J.O ?

Publié le par Gilles Caye

Parmi les choses que l'investisseur, le boursicoteur ou le professionnel entend le plus depuis un long moment maintenant concerne la bourse chinoise au sujet de laquelle  le consensus  indique assez clairement que "...d'ici les J.O ...no problem ça devrait tenir !...". Il y a toujours dans un marché ce type de phrase qu'on se répète à l'envi et dont on ne doute plus, qui semble comme acquise. En général l'évoquer vous dispense de toute argumentation tellement elle est ancrée dans l'inconscient du moment. C'est dans ces moments en général que le marché se met à douter et vous prend à contre-pied comme Michel Delobel l'évoquait dans Comportement boursier et consensus.

Comme vous êtes ici pour devenir autonome et vous faire votre propre opinion regardons sans a priori ce que nous dit le marché :

En données journalières sur le 1er graphe, on voit que la crise de cet été n'a pas affecté la bourse de Shanghaï mais la tendance haussière valable depuis 1 an a été rompue avec les salves de novembre sans pouvoir être réintégrée. Vous noterez que par rapport à de nombreux autres exemples, le pull-back est en fait non pas unique mais multiple et s'est terminé par un échec et un décrochage également en ce tout début d'année suivi d'une rupture d'un support dont la base a pris naissance cet été. Ce matin on a rechuté de - 7 % avec un retour en zone de sur-vente du RSI qui fait peser un risque d'une nouvelle accélération.

...on ne tue pas une telle tendance du jour au lendemain mais l'indice est en position délicate. Surtout, on ne retrouve pas la ferveur encore présente en ce début d'année.

ssec-108-bis.png

Voyons maintenant en prenant un peu de recul et à l'aide d'une analyse en données hebdomadaires comment les choses se positionnent :

la folle envolée qui est née début 2006 à la suite d'une cassure du trend baissier (cerclé en vert) s'est terminée relativement à sa tendance (droites vertes) courant novembre et le SSEC vient de se poser à un endroit tout à fait remarquable comme vous pouvez le constater.

Nos indicateurs confirment la cassure et montrent des divergences baissières d'ensemble qui fragilisent la tendance actuelle l'un et l'autre laissant une perspective de continuation baissière.
ssec-108.png

Faire 400 points fin 2005 était chose inespérée pour l'indice même en 1 mois, en 2008 cela correspond à quelques dizaines d'heures de cotations voir une seule séance.

Il reste 192 jours avant que la flamme rentre dans le stade.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article