Actualité - Bourse : difficile rebond ...

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia_actualit---675198.jpgEn dépit d'une vive hausse en matinée dans le sillage de Wall Street, le CAC 40 n'aura fait que glisser à nouveau vers son nouveau support signalé hier soir à 4 680 points avant d'entamer un timide rebond mais sous les 4 717 points. Il termine sa course en baisse de - 0,30 % à 4 709,65 points à l'issue d'une nouvelle semaine très négative puisque le score est de - 5,39 % sur les 5 derniers jours.

Les bancaires auront à nouveau fait pencher la balance dans le rouge avec 4 financières parmi les 5 scores les plus lourds alourdies par la perte de la note AAA (Meilleure note de crédit) d'un rehausseur de crédit de second rang et le lancement d'une augmentation de capital de MBIA à hauteur de 1 Milliard $ pour la renflouer. CNP Assurances malgré un démenti au sujet de rumeurs de dépréciations à hauteur de 2 milliards € plonge de - 13,45 % à 67 €, des recommandations en baisse de différents bureaux d'analyse alimentent par ailleurs le mouvement. Hier soir après bourse, la société a fait état d'un chiffre d'affaire en baisse de - 1,4 % pour 2007 en deça des attentes.

Francfort et zurich réussissent un léger rebond de + 0,50 % et + 0,36 %. Vers 20h30, le Dow Jones cède - 0,77 %.

La récession s'est installée dans les esprits, les craintes concernant les marchés du crédit sont toujours vives bien qu'ayant changé de support : alors que le marché interbancaire est en  voie de normalisation progressive depuis le début d'année et constitue un point indéniablement positif par rapport à la fin 2007, la peur des dégradations de notations a pris le relais. Le marché conserve comme soutien : les résultats des sociétés et la consommation des ménages mais là aussi les choses s'érodent comme l'effet des baisses de taux.

Les matières premières restent à des niveaux élevés et ont tendance à rogner les marges des sociétés et laissent peu de place encore à de fortes anticipations de baisse concernant l'inflation. Certes le pétrole n'est plus à 100 $ mais à 92 $ cela fait-il une grande différence ?... l'or touche d'ailleurs à nouveau les 920 $ l'once. Le dollar a réussi sur février à regagner du terrain contre euro (à 1,45) mais l'or présente tout de même une progression depuis le début du mois et atteint un record contre euro ce soir à plus de 620 € l'once.

En Europe, si l'Allemagne atteint un reocrd concernant son excédent commercial à près de 200 Milliards € en 2007 contre 159 l'an passé, le chiffre de décembre est ressorti avec déception à 15,6 Mds € contre 20,1 le mois précédent et pour la première fois en 4 ans, les exportations ne montrent plus de progression en glissement annuel. Pour mémoriser les choses : le différentiel entre l'excédent allemand et le déficit commercial record français correspond aux dépenses de l'Etat français pour près d'une année dorénavant (les 2 données n'ont rien à voir bien sûr si ce n'est indirectement mais cela donne un ordre de grandeur des différences de flux entrants et sortants des économies et permet de 'riper' les choses mentalement par rapport à quelques débats habituels sur une devise européenne jugée comme 'trop élevée')

Toujours au sein de la première économie européenne, la production industrielle est ressortie à + 0,8 % en décembre après + 0,3 % en novembre. La hausse sur un an s'établit à + 4,1 %)

Le début de semaine prochaine connaîtra très peu de parutions statistiques globales. Mercredi, l'attention se portera sur les ventes de détail aux USA en janvier avec des attentes stables après une baisse de - 0,4 % en décembre. Le lendemain, le Président de la Banque Centrale Américaine sera entendu par une commission du Sénat US concernant la situation de l'économie et des marchés financiers (15 heures GMT)

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article