Actualité - bourse : volatilité constante et glissade progressive

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia_actualit---675198.jpgNouvelle séance faite de lourdeur, d'indices qui flanchent et se ressaisissent  avant de s'éroder à nouveau  sous le poid, entre autres :

- de l'augmentation de capital de la Société Générale qui présente une décote plus importante qu'anticipée, de dépréciations légèrement révisées à la hausse   et d'une rumeur de désintérêt de la part de BNP pour la 2nd banque française, le titre cède - 4,03 % et alourdi le CAC 40 sur la séance.

- de perspectives toujours moroses sur l'économie mondiale après un G7 tourné vers les aspects économiques et financiers

- d'une "humilité craintive " d'auditeurs  comptables refusant d'évaluer certaines dettes titrisées du N°1 mondial de l'assurance, l'américain AIG.

- enfin les prix à la production en Angleterre ont atteint en janvier pour le 2 ème mois consécutif leur plus haut en 16  ans à + 1 % sur un mois et + 5,7 % en glissement annuel... une nouvelle qui vient raccourcir le potentiel de baisse théoriquement et en tendance des taux de la Banque d'Angleterre. Londres  lâche  - 1,32 % ce soir.

En France par contre, la production industrielle a gagné + 0,7 % en décembre après - 1,7 % le mois précédent. Les indices de valeurs moyennes parisiennes accusent à nouveau des pertes largement supérieures à l'indice phare, le CAC 40 perdant - 0,57 % à 4682,70 points.

Point graphique : les gaps sont derrière nous et les cours s'inscrivent dans un canal baissier depuis 4 séances dont les supports à 4 717 et 4680 points signalés ces derniers jours ont  pleinement joués leurs rôles aujourd'hui. Dessous sont à surveiller désormais : 4 650/4640.

110208.jpg
Aux USA aucune statistique n'était attendue aujourd'hui mais le discours de Bush confirmant que le Congrès avait ratifié son plan de relance et que celui-ci serait signé dans les plus brefs délais (courant de cette semaine) semble avoir permis au Dow Jones de retrouver la zone positive. Le plan s'articule au 2/3 autour d'avantages fiscaux pour les ménages et pour 1/3 de mesures destinées à la stimulation des investissements des entreprises. Enfin, le relèvement temporaire des plafonds de prêts immobiliers pris en charge par les agences hypothécaires Fannie Mae et Freddie Mac fait partie du 'package' de secours de première urgence.

Le Dow Jones progresse de + 0,43 % moins d'une demi-heure avant la clôture.

A consulter :

  1. . Les ordres intelligents : comment créer son propre scénario de trading
  2. . Apprendre et comprendre la Finance : Liquidités et dette de marge

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article