Les statistiques US toujours sombres mais Wall Street résiste à nouveau

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia_actualit---675198.jpgNouveau repli à Paris après une séance difficile en Asie (Tokyo baisse de - 3,25 %) et qui aura vu les statistiques globales du jour concernant les USA continuer sur un rythme toujours très maussade :
  1. - les demandes de permis de construire en janvier sont ressorties au plus bas depuis 1991 avec une baisse de - 3 % sur un mois et de - 21 % depuis octobre . La baisse se monte désormais à - 55 % depuis le 'pic' de janvier 2006.
  2.  
  3. - les mises en chantier sont toujours à leur plus bas également en 17 ans bien qu'en très léger redressement depuis décembre (+ 0,8 %)
Ceci correspond à peu de choses près les attentes des investisseurs alors que les chiffres de l'inflation sont apparus légèrement au-delà des attentes :
  1. - l'indice global a progressé de + 0,4 % contre + 0,3 % attendu avec une hausse annuelle qui atteint + 4,3 % dorénavant après + 4,1 % en décembre. Les prix alimentaires ont opéré une belle hausse sur un mois à + 0,7 % contre + 0,1 % soit une accélération vive qui est venue compenser l'accalmie relative concernant les prix de l'énergie (+ 0,7 % après + 1,7 %)
  2.  
  3. - l'indice 'core' ou inflation de base (ou inflation 'sous-jacente' qui n'intègre pas les prix alimentaires et énergétiques) progresse de + 0,3 % sur un mois contre + 0,2 % attendu portant le rythme annuel à + 2,5 % contre + 2,4 % et une limite théorique de la Banque Centrale US située à 2 %.
Paris clôture en baisse de - 1,49 % après le gain de + 0,49 % hier dans des volumes qui s'étoffent et redeviennent comparables à ceux de semaine dernière. A pesé par ailleurs le rééchelonnement de dette d'une des filiales du fonds d'investissement KKR constitué par un 2 ème report de remboursement de lignes de crédit à court terme. La filiale de KKR est en prise avec des engagements immobiliers américains mais KKR est surtout active dans les rachats de société et LBO. Enfin EDF s'écroule de - 9,39 % à 67,05 € en dépit de bons résultats 2007 supérieurs aux attentes mais en raison de prévisions 2008 ternes : stabilité du bénéfice hors éléments exceptionnels et hausse de seulement 3 % de l'EBE (Excédent Brut d'exploitation ou résultat tiré des activités propres de l'entreprise, notion et détail du calcul à découvrir dans notre livre)

....Nouveau chassé-croisé entre l'Europe et les USA qui motive l'heure tardive à nouveau de parution de cet article et notamment à cause de la diffusion à 20 heures du compte-rendu de la Fed concernant sa dernière réunion de politique monétaire. En dépit des baisses de taux déjà réalisées, il apparaît que les membres de  la Fed restent inquiets concernant le niveau de croissance tout autant que de celui de la hausse des prix à la consommation, cela ouvre et/ou confirme la validité des anticipations de baisse de taux à venir ces prochains mois.
Comme attendu, les prévisions de croissance économique ont été revues en baisse dans une fourchette 1,3/2 % pour 2008 aux Etats-Unis contre 1,8/2,5 % annoncés initialement, agrémentées d'une hausse du chômage et d'une hausse de l'inflation dont les prévisions passent de 1,8/2,1 % à 2,1/2,4 % toujours pour 2008... dans le sens des stats du jour et du nouveau record du pétrole à 101 $ le baril au plus haut du jour.

Le Dow Jones termine en hausse de + 0,73 % à 12 427,26 points (HP gagne + 7,94 % grâce à des résultats et perspectives supérieures aux attentes, 70 % de ses ventes étant réalisées en dehors des USA et le résultat des 3 derniers mois se termine par une hausse de + 38 %). L'or bat de nouveau record à 946 $ l'once.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article