Actualité - Bourse - Finance : le dollar plombé par les statistiques

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia_actualit---675198.jpgLe CAC 40 termine en baisse de - 0,33 % à 4 676,68 points dans d'assez faibles volumes alors que le Dow Jones rend - 0,88 % à 12 422,86 points au cours d'une séance où la résistance aux mauvaises nouvelles est à nouveau palpable (et donc plutôt positive) depuis le point bas du 17 dernier mais dont l'information centrale est la poursuite de la baisse du dollar qui accuse le choc du différentiel de statistiques entre les 2 côtés de l'Atlantique. Tour d'horizon :

- les ventes de logements neufs ont baissé de - 1,8 % en février à leur niveau le plus faible en 13 ans, en recul de - 60 % par rapport à leur plus haut de 2005 et après - 1,6 % le mois précédent. Les prix se redressent de + 8,2 % sur un mois mais  baissent de - 2,7 % sur un an après - 11,3 et - 7,6 % sur un an les mois antérieurs, la moyenne sur 3 mois continuant à faiblir comme indiqué sur le graphe ci-dessous. Les stocks représentent 9,8 mois de ventes comme en janvier à un plus haut depuis octobre 1981.price-copie-1.gif

- les commandes de biens durables sont ressorties pour le mois dernier en baisse de - 1,7 % contre - 4,7 % en janvier au-delà des anticipations. Hors éléments volatils (défense et aviation) la baisse est de - 2,6 % après - 1,8 % en janvier toujours sur un mois. Plus mauvaise performance depuis le lancement du suivi de cette statistique en 1992: la chute de - 13,3 % des machines outils. 

En Europe, les commandes à l'industrie ont rebondi au contraire de + 2 % en janvier après - 3,6 % en décembre et contre + 0,3 % anticipé portant la progression annuelle à + 7,3 %. L'indice Ifo de la confiance des entreprises allemandes s'est redressé en mars, au plus haut depuis 7 mois  à 104,8 après 104,1 en février. Dans le même sens, la confiance des industriels français progresse à nouveau après 3 mois de baisse alors que le moral des dirigeants italiens baisse toujours à son plus bas depuis août 2005.

Les financières auront bien résisté en Europe notamment à l'information que la Deutsche Bank n'arrivera pas à réaliser ses objectifs de résultats pour 2008 alors qu'aux USA, les difficultés de finalisation d'une acquisition par 2 fonds d'investissement fait glisser les craintes concernant le crédit du secteur immobilier à celui des sociétés, nombre de banques étant en baisse ce soir à New-York entre - 5 et - 7 %. L'indice des banques perd - 4,01 % et Merrill Lynch - 7,21 % à 44,40 $.

Le différentiel entre des statistiques toujours en dégradation (hors prix des logements) aux Etats-Unis et une bonne résistance européenne signe la chute du dollar à 1 € = 1,5858 $ au plus bas du jour en baisse de - 1,50 % environ à quelques encablures de son record historique vers 1,59.

En réponse, l'or, l'argent et les indices des matières premières se réapprécient suite à la correction de la semaine dernière.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article