Le CAC 40 campe sous les 5 000 points

Publié le par Apprendrelabourse.org

Paris campe ce soir sous les 5 000 points à 4 978,21 points en hausse de + 0,99 % dans des volumes toujours moyens qui ne traduisent pas d'engouement particulier comme la semaine passée. L'essentiel de la hausse est centrée sur les technologiques à l'image d'Alcatel (+ 6,40 %) qui bénéficie de l'envol d'Ericsson dont les résultats sont supérieurs aux attentes, les valeurs 'dollar' comme EADS (+ 4,79 %) qui profite du rebond de la devise américaine et les financières.

Ces dernières sauvent d'ailleurs la séance à New York, le Dow Jones prenant + 0,33 % à 12 891,86 points alors que les résultats de Microsoft n'ont pas séduits le marché (le titre perd - 6,19 %) et ont alourdi la tendance Outre-Atlantique.
Citigroup à + 3,59 % ou Merrill Lynch qui frôle à nouveau les 50 $ (+ 3,22 %) ou encore Fannie Mae (+ 10,35 $) ont décidé du score final pour cette séance.

L'indicateur principal du jour concernait le sentiment du consommateur US calculé par l'Université du Michigan qui a diminué en avril à 62,6 après 69,5 en mars et 63,2 attendus et qui est tout simplement à son plus bas en plus d'un quart de siècle, les ménages étant pris entre l'étau de la résurgence inflationniste sur certains produits, pétrole en tête et les incertitudes liées à la crise financière dont la traduction concrète s'exprime dans la baisse de la valeur de leurs habitations et un crédit moins facile à obtenir.

→ Jusqu'ici les profits des 215 sociétés qui ont fait paraître leurs résultats pour le 1er trimestre et appartenant à l'indice S&P 500 des 500 plus grosses sociétés cotées US (dont le chiffre d'affaires est réalisé à 45 % en dehors des USA) sont en baisse de - 21 % en moyenne sur un an.

Les parutions de résultats de sociétés continuent donc bien sûr semaine prochaine mais celle-ci sera marquée le 30 par la décision de la Fed sur les taux avec une baisse anticipée de - 0,25 % qui se précise de plus en plus au fur et à mesure qu'on approche de cette échéance.

On tiendra également compte du fait que les statistiques globales vont à nouveau redevenir plus nombreuses avec le même jour une estimation de la croissance US pour le 1er trimestre mais aussi des statistiques sur l'inflation et le chiffre sur les créations d'emploi pour le mois d'avril entre autres éléments le 2 mai.

L'euro / dollar est sorti ce jour du biseau vu dans l'article intitulé Taux et euro / dollar : une liaison critique et se situe sous sa moyenne mobile à 50 jours à 1,5631, la devise européenne perdant également - 0,83 % contre la Livre sterling à 0,7879 mais reste au-delà de sa moyenne mobile à 20 jours et un parcours haussier remarquable.

Des articles sont à suivre ce week-end notamment sur le Dow Jones qui aura mis presque 4 mois à se réinstaller durant plusieurs séances au-delà des 12 800.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article