Actualité - Bourse : les 5 000 points enfin passés en clôture

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le CAC 40 termine la séance du jour en hausse de + 0,69 % à 5 012,75 dans des volumes en forte baisse et assez ridicules (dignes d'un mois d'août ou des fêtes de fin d'année) après avoir testé la résistance importante matérialisée par le Gap (trou de cotations) du 21 janvier dernier qui reste à combler entre 5027 et 5081 points. Le plus haut du jour aura d'ailleurs coïncidé avec la borne basse de ce gap à 5 030,76.

√ Pour mémoire et visualisation :

        • 
Flash CAC 40 - Analyse graphique très court terme
        • 
CAC 40 - Analyse Graphique : un trading-range entre 2 gap

La donnée 'phare' aujourd'hui concernait, les prix à la consommation  en Allemagne pour avril, selon des données provisoires de l'Office fédéral de la statistique :

        . - 0,2 % sur un mois après + 0,5 % en mars
        . + 2,4 % en rythme annuel après + 3,1 %

En données dites 'IPCH' (aux normes européennes pour permettre les comparaisons) la progression a décéléré en glissement annuel d'un mois sur l'autre de + 3,3 % à + 2,6 % (Chiffres définitifs à suivre mi-mai)
La modération attendue est donc au rendez vous comme attendu par les analystes et par notre suivi précédent (Rappel : si diverses 'explications' saisonnières sont à retraiter, cette minoration est en phase globalement avec le mouvement de repli net des matières premières enregistré plus tôt à la fin de l'hiver en euro et hors énergie (le pétrole progressant depuis à presque 120 $ le baril ce jour) → voir le dernier graphe de 
Correction des matières premières : quel impact ?  - ce jour la dernière cotation de celui-ci est de 17,31 €)

Toujours en Europe, après la constation des premières difficultés dans l'immobilier signalées en Irlande puis celles, plus récentes, en Angleterre, l'Espagne confirme le ralentissement net de sa croissance tirées par l'immobilier avec une chute de - 24,4% en février sur un an des ventes de biens couplée à une baisse de - 26,4 % des prêts. La hausse des prix sur le 1er trimestre 2008 s'élève plus qu'à + 3,8 % en glissement annuel au plus bas depuis 10 ans.

A Wall Street, la séance a démarré avec hésitation, les investisseurs étant rassurés par le bénéfice net au 1er trimestre en hausse de 10 % de Verizon dans la téléphonie mobile et l'offre de rachat des chewing-gum Wringley pour 23 milliards $ mais tout le monde est dans l'expectative vis à vis de la réunion de la Fed qui démarre demain et qui délivrera sa politique monétaire et de taux mercredi, sans compter les importants chiffres économiques à paraître courant de semaine comme évoqué vendredi.

Peu avant 19 heures de Paris, le Dow Jones évolue aux alentours de 12 910 points.

→ Articles parus ce week-end :

     -
Dow Jones - Analyse Graphique
     -
Quid des financières US ?

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article