Les ventes au détail US rassurent sans convaincre

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le CAC 40 termine en hausse de + 0,45 % à 4 998,67 points  affecté par les bancaires mais revigoré quelque peu par les ventes au détail US.

Crédit Agricole aura volé un peu la vedette à Société Générale en montant au créneau aujourd'hui, 2 jours avant ses parutions officielles pour couper court aux rumeurs qui circulaient comme évoqué hier. La banque a ainsi indiqué que le résultat net sera en baisse compte tenu des dépréciations liées aux subprime et étudiera demain en conseil d'administration une levée de fonds à hauteur de 5,9 milliards € pour solidifier ses ratios de solvabilité. Le titre chute de - 5,64 % à Paris à 19,56 €.

SG a fait part quant à elle d'un résultat net de 1,1 milliard € au 1er trimestre en baisse de - 23 % par rapport à l'an dernier mais ce chiffre est légèrement supérieur aux attentes du marché qui anticipait 1,04 Mds €. La banque Belge Fortis suit le mouvement avec une baisse de son résultat de - 31 % mais le titre ne lâche qu'un peu plus de 1 % alors que l'anglaise Alliance & Leicester s'écrase à Londres de plus de 10 % sous le coup de dépréciations 'surprises'.

Aux USA, les ventes au détail ressortent en baisse de - 0,2 % sur un mois en avril  comme attendu après + 0,2 % en mars. Hors véhicules, la statistique fait part d'une progression de + 0,5 % contre + 0,2 % attendu et le chiffre de mars a été révisé favorablement de + 0,1 à + 0,4 %. Ces éléments ont enclenché un mouvement haussier en séance alors que les prix à l'import sont ressortis comme le mois précédent en hausse de + 1,1 %.

Sur le fond et comme le montre le graphe ci-dessous, l'orientation est toujours baissière avec une légère stabilisation ce mois-ci qui ne motive pour l'heure guère d'engouement hors le 'salut' boursier qui a suivi la parution de la statistique.

Demain, ce sera le tour du CPI US (IPC en français : indice des prix à la consommation) pour le mois dernier qui est attendu en hausse de + 0,3 % sur un mois et de 0,2 % pour l'indice 'core' (hors énergie et alimentation) soit en fait les mêmes chiffres qu'en mars. En complément, les stocks de pétrole paraîtront 2 heures plus tard à 16h30.

En Europe, les premières estimations sur la croissance en Allemagne pour le 1er trimestre à confirmer jeudi matin avec celles de la France et de l'euroland se situent potentiellement entre + 0,7 à + 0,9 % selon le vice-ministre de l'économie germanique.

Les 30 sociétés cotées à Francfort qui intègrent l'indice phare allemand, le DAX 30, seraient par ailleurs susceptibles, sous réserve des dernières assemblées générales en cours et à venir dans un futur proche, de verser en 2008 l'équivalent de 28 milliards € de dividendes au titre de l'exercice 2007, soit une progression de + 23 % d'une année sur l'autre, un record pour les entreprises allemandes. Parmi les plus fortes hausses, signalons : Lufthansa en hausse de + 80 % à 1,25 €, MAN pour + 50 % à 3,15 €, BMW + 50 % et BASF + 30 %.

Des chiffres qui traduisent le passé alors que les dernières données montrent un net ralentissement depuis mars au sein de la 1ère économie européenne et une croissance prévisionnelle des dividendes sans doute moins forte pour les dividendes à percevoir au titre de 2008, en l'état actuel.


Peu après la clôture des marchés européens, le Dow Jones perdait - 0,50 % en plein test de sa moyenne mobile à 20 jours arrivée depuis 3 séances au niveau du support des 12 800 points vu dans notre dernière analyse et désormais donc encore plus 'saillant' → Dow Jones - Analyse Graphique

Le pétrole continue sa progression sur des propos du Président iranien mettant à l'étude une réduction éventuelle de la production du 4 ème producteur mondial. Les stocks de pétrole sont attendus demain en hausse par les analystes.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article