Bourses : crainte sur l'inflation

Publié le par Apprendrelabourse.org

Séance un peu difficile aujourd'hui sur les places boursières avec en Europe la baisse de l'indice du climat des investisseurs ZEW qui est ressorti à 41,4 en mai après - 40,7 en avril et contre - 37 attendu. La situation actuelle est jugée en amélioration mais les perspectives s'érodent encore ainsi que les craintes inflationnistes et la force de l'euro qui pèsent dans le résultat final de cet indicateur qui s' affaiblit (ZEW : provient du nom de l'Institut qui produit cet indicateur sur la base d'une enquête auprès de 300 analystes et investisseurs institutionnels allemands)

La principale conséquence aura surtout eu lieu sur l'euro qui est parti à la baisse mais qui a repris très rapidement de la hauteur avec les propos du patron de l'Institut  indiquant qu'il s'attendait à ce que la BCE relève ses taux d'intérêts à terme (€/$ au plus haut à 1,5681)

√ Passé sous la ligne de flottaison durant l'été 2007, l'index Zew reste à des niveaux très faibles →
graphe Zew sur un an.

• On regardera demain attentivement l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne pour le mois de mai  attendu en repli à 101,9, contre 102,4 en avril.


Aux USA, l'indice global des prix à la production (PPI) a pris + 0,2% en avril  contre + 0,4 % attendu et + 1,1 % le mois dernier.¨Par contre, l'inflation sous jacente (hors alimentation et énergie) soit l'indice 'core' a progressé de + 0,4%, le double du chiffre attendu et de celui du mois dernier. Les prix à la production sont en augmentation de + 6,5% sur un an, l'indice de base progresse, quant à lui, à un ryhtme de + 3,0% annuellement (+ forte hausse depuis fin 1991) Dans un contexte de hausse du pétrole menant le baril sur de nouveaux records jour après jour (en route pour les 130 $ ?), l'information aura jeté un froid, le CAC 40 cassant
son support à 5081 (borne haute du gap de janvier toujours active jusqu'ici)

Home depot, géant du bricolage aux Etats-Unis a fait par ailleurs paraître un résultat net de 0,21 $ / action au titre du 1er trimestre 2008 contre 0,53 $ pour le même trimestre il y a un an. Le titre alourdi en début de soirée le Dow Jones, ramenant l'indice phare new-yorkais sur son support à 12 800 alors que ce début de semaine signe un nouvel échec du passage de la moyenne mobile à 200 jours (SMA 200 sur le graphe ci-dessous)


On surveillera la clôture ce soir à 22 heures.  
La dernière analyse graphique du Dow Jones reste d'actualité mais nécessite une petite mise à jour avec la rupture en cours (à confirmer à la clôture) de la moyenne mobile à 20 jours, la cassure de la droite de support en orange et la formation potentielle d'un double top (ou double sommet : 1/ 2nd séance de mai et 2/ séance d'hier) qui ne sont  pas à négliger (ces 2 sommets présentent par ailleurs des 'top tail' assez marquées  Apprendre la bourse en temps réel : top tail et bottom tail )

 

Les marchés américains attendent demain les stocks de pétrole à 16H30 et le compte-rendu de la Fed concernant sa réunion de la fin avril qui avait décidé de la baisse de 0,25 % des taux d'intérêts.

Le CAC 40 termine en baisse de - 1,70 % à 5 054,88 points et Francfort de - 1,49 % à 7 118,50.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article