Actualité - Bourse : espoir déçu

Publié le par Apprendrelabourse.org

Les mesures annoncées pour renflouer les 2 géants hypothécaires que sont Fannie Mae et Freddie Mac détenant des encours de crédits supérieurs à 5 000 milliards de dollars soit 40 % environ de la totalité des crédits immobiliers américains consistent en :

- l'ouverture de facilité de crédits de la part de la Fed à ces entités au même titre que les banques pour se refinancer
- l'ouverture par ailleurs d'une ligne de crédit du Trésor qui sera susceptible pour la première fois de racheter des actions de ces sociétés et entrer ainsi au capital.

Ce plan d'urgence doit encore être validé par le Congrès US, le montant de l'aide n'ayant pas été précisée alors que différentes évaluations l'établisse entre 100 à 300 milliards $.

Si la réaction en matinée et à l'ouverture de la bourse de New-york aura été clairement à la hausse, le titre Fannie Mae reprenant jusqu'à + 30 %, l'effet aura été de très courte durée avec un  repli à nouveau en clôture de - 5,07 % sous les 10 $.

La déprime est présente sur les marchés actions et du crédit, cette information ne réussissant pas à faire oublier la marée d'impayés qui touche l'ensemble des institutions financières, plusieurs banques étant affaiblies sévèrement ce jour et notamment Washington Mutual qui a perdu plus du tiers de sa valeur en une seule séance  à 3,23 $, les analystes de Lehman Brothers anticipant des pertes géantes à hauteur de 26 milliards $.

Après le Crédit Mutuel qui  rachète l'activité de banque de détail de Citigroup en Allemagne, la banque Alliance  & Leicester sera reprise par l'espagnole Santander, le titre gagnant + 52,79 % ce soir à Londres.

Sans effet sur la tendance, la production industrielle de l'Euroland a connu sa baisse la plus forte en 16 ans à hauteur de - 1,9 % sur un mois en mai. Sur un an, le rythme est négatif de - 0,6 %. Les 3 premières économies (Allemagne, France et Espagne) voient leur baisse atteindre - 2,6 % sur un mois.

Le Dow Jones perd - 0,41 % à 11 055,19 points alors que le CAC 40 qui était ouvert en ce 14 juillet a divisé par 2 sa progression en cours de séance pour finir en hausse de + 1,02 %.


N-B : Les News du soir publiées quotidiennement ont progressivement évolué de plus en plus vers un point fait après la clôture à New-York et non plus en Europe en raison de cette actualité lourde et pour vous permettre d'avoir un point complet sur la journée. Exceptionnellement, compte tenu de l'aggravation de la situation et de difficultés qui dépassent le cadre strictement boursier à l'heure actuelle, nous nous réservons la possibilité d'intervenir à un tout autre rythme, en cas de besoin, pour coller au mieux au déroulement des évènements. Si le principe est bien sur clairement conservé dans la rubrique "S'INFORMER", ceci permettra d'aborder plus en profondeur éventuellement certains éclairages et d'élargir, entre autres, les articles aux placements en général qui sont susceptibles de connaître également des secousses dans ce contexte très perturbé et qui dépasse le cadre des dernières crises de l'histoire récente.



    → Articles parus ce week-end :

        .
Dow Jones - Analyse graphique : Un double support chauffé à blanc 
        .
USA : des saisies immobilières aux faillites majeures

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article