Crise financière : nouveau week-end chargé en perspective

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le CAC 40 termine la semaine sur une baisse de - 1,50 % à 4 163,38 points alors que le Dow Jones gagne + 1,10 % à 11 143,13 points au cours d'une séance très volatile à nouveau.

Finance : aggravation et espoirs ...

- la plus grosse caisse d'épargne américaine, Washington Mutual, 6 ème banque américaine par les actifs a été mise en faillite et constitue la plus grosse faillite bancaire de l'histoire américaine (les banques d'affaires ayant un autre statut jusqu'ici et Fannie Mae et Freddie Mac n'étaient pas des banques de dépôts non plus mais des institutions financières)Les activités les plus saines sont reprises par Jp Morgan qui après le rachat de Bear Stearns voit comme Bank of America son statut de banque leader se confirmer dans cette crise.

- la banque belgo-néerlandaise, Fortis, a fait l'objet de toutes les rumeurs ce jour est perd plus de - 20 % à Bruxelles et à Amsterdam infligeant une baisse de - 4 % sur la séance à l'indice AEX de la bourse des Pays-bas. Les gouvernements belges et hollandais ont été mobilisés sur le sujet toute la journée appelant au calme et à la sérénité. C'est le feuilleton du jour en Europe avec une conférence de presse tenu par son dirigeant pour assurer que la banque ne déposerait pas son bilan. Un  nouveau patron a été nommé en début de soirée. On notera que le ministre  des Finances hollandais a indiqué selon
7/7 : "que les personnes qui disposaient d'un compte épargne auprès de la banque ABN Amro, rachetée en 2007 par Fortis, n'avaient pas de soucis à se faire pour leur argent.

En outre, le ministre des Finances et la Banque nationale néerlandaise (DNB) ont encore la possibilité de s'opposer à l'intégration d'ABN Amro dans Fortis si la santé du bancassureur belgo-néerlandais s'affaiblissait trop,
toujours selon cette source.


Souvenez-vous : au printemps 2007, ABN Amro était le symbole de la vague d'OPA qui sévissait alors sur les marchés, le rachat de cette banque par le consortium Fortis, RBS et Santander constituait la plus importante fusion de l'histoire dans le secteur.

- Concernant le plan Paulson, l'espoir est de pouvoir arriver à un vote du plan avant l'ouverture des marchés européens lundi suivant différents communiqués.

Economie :

Le chiffre du PIB US pour le 2nd trimestre est ressorti dans sa version définitive (des révisions sont toujours possibles cependant des mois après) à + 2,8 % contre + 3,3 % en 2ème lecture et contre 3,4 % anticipés.

La confiance du consommateur US pour septembre, selon l'Université du Michigan, est ressortie en baisse à 70,3 contre 70,9 attendu et 73,1 précédemment.

En France, si le moral des ménages remonte de 3 points à -44 suite à 13 mois de baisse d'affilée, le nombre de nouveaux demandeurs d'emplois aurait bondi en août à 30 / 40 000 contre 2000 en moyenne mensuelle sur le 1er semestre.

* La semaine se termine avec des marchés actions américains qui semblent assez optimistes sur l'issue des débats concernant le plan d'assainissement des mauvaises créances si on en juge par la clôture du Dow Jones. Par contre, la peur a atteint à nouveau des niveaux élevés sur le marché du crédit  avec la défaillance de Washington Mutual notamment. Pour se détendre un peu ce week-end :

'explanotions' by Current.tv

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Carotte 27/09/2008 02:24

Je me demande ce qu'il faut faire maintenant. Quand les gouvernements disent qu'il n'y a pas de danger pour nos économies placées en banque, c'est encore plus inquiétant.Faut il acheter des Louis d'or et les enterrer dans le jardin ?Plus sérieusement, croyez vous qu'il y ait des banques à l'abri de la tempète qui s'annonce. Le patron de Bank of America prevoit la disparition (faillite ou rachat) de 50% des banques américaines : glups ! Même scénario en Europe ?

Gilles Caye 27/09/2008 10:59


Je vous donnerais quelques éléments un peu plus tard durant le week-end

en attendant :  Union sacrée autour de Fortis

http://www.trends.be/fr/fil-infos/78-2-67623/union-sacree-autour-de-fortis.html

extrait : "Les prochaines heures seront déterminantes pour l'avenir de Fortis. Selon des informations recueillies vendredi soir, les dirigeants
des grandes banques belges, mais aussi de la Commission bancaire, financière et des assurances et de la Nederlandsche Bank, se réuniront ce week-end pour tenter de trouver des solutions
susceptibles de ramener la confiance des marchés et des épargnants dans Fortis."
20h00. 28/9/08 :

Effectivement le patron de Bank of America envisage que dans les 5 ans, la moitié des 8 500 banques US auront disparu d'une manière ou d'une autre.

http://www.mcclatchydc.com/homepage/story/52822.html

Voici 2 liens concernant les banques européennes :

http://blogs.wsj.com/economics/2008/09/22/european-banks-too-big-to-rescue/

http://www.reuters.com/article/governmentFilingsNews/idUSN2219854920080823

complément : http://www.rgemonitor.com/euro-monitor/253778/some_arguments_against_a_european_fund_to_bail_out_troubled_banks

 France : http://www.challenges.fr/actualites/entreprises/20080928.REU6676/sur_fond_dangoisse_paris_garantit_la_solidite_de_ses_ba.html


Belgique : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/09/28/01011-20080928FILWWW00116-la-bnp-bien-placee-pour-absorber-fortis.php