Economie : la Chine tente la relance. General Motors sombre

Publié le par Apprendrelabourse.org

L'annonce par le gouvernement chinois d'un plan de relance économique de près de 600 milliards $ d'ici la fin 2010 pour faire face au ralentissement du pays a 'boosté' la bourse de Shanghaï de + 7,27 % (ci-contre) emmenant à la hausse les places asiatiques durant la nuit. Le Nikkei 225, indice phare de la bourse japonaise, a repassé les 9 000 points en hausse de + 5,81 %.

Ce plan est important et portera sur le soutien de la demande intérieure (pour compenser l'affaiblissement à l'export) avec des investissements dans les infrastructures ferroviaires ou routières par exemple mais aussi au travers de mesures sociales pour préserver la stabilité du pays qui a vu ses déséquilibres croître avec la forte croissance de ces dernières années (zones rurales délaissées, taux d'épargne proche des 50 % par endroits en raison de l'absence de sécurité sociale, etc...)

L'ensemble des bourses ont ouvert dans le sillage de cette nouvelle en forte hausse mais le reste de la séance a été beaucoup moins enthousiaste, les difficultés économiques et leurs effets sur les entreprises prenant le pas sur cette info. Le CAC 40 termine cependant en hausse de + 1,06 % à 3 505,75 points dans des volumes très faibles.

Le Dow Jones perd - 0,82 % à 8 870,54 points avec la perte d'un tiers de la valeur de l'ex numéro 1 mondial de l'automobile General Motors sur la séance (graphe ci-dessous) qui termine au plus bas depuis la dernière guerre (marques commerciales de GM : Cadillac, Buick, Chevrolet, Hummer, GM, Opel, Saab, Vauxhall, Daewoo, Pontiac...)

Les rumeurs de faillite vont bon train sur le groupe de Detroit, criblé de dettes, vieillissant et qui a pris de plein fouet depuis quelques mois le ralentissement général de l'activité avec la hausse des prix du pétrole et une chute très conséquente des ventes de ses modèles les plus énergivores. Nième sauvetage public en vue.



En cette fin de période de résultats trimestriels de sociétés glissant de plus en plus vers celle où l'attention va se porter sur les achats de Noël des consommateurs, le 2nd plus gros distributeur américain de produits électronique pour le grand public, Circuit City, a déposé son bilan pour pouvoir restructurer ses 700 magasins (20 % environ seront fermés) suite à la baisse de la consommation privée.

Mauvais départ et lourd symbole pour la saison des consommateurs qui s'annonce...


En France, la production industrielle a baissé de - 0,5% en septembre sur un mois alourdie par la baisse de - 3,1% de la production automobile, la construction fait un peu mieux à - 0,4% alors que l'agro-alimentaire progresse de + 2 %.

Après la baisse historique des taux anglais semaine dernière, l'euro a réalisé un record contre la Livre Sterling à 1 € = 0,8211 £.


Demain, la bourse de Paris est ouverte.


    → article paru ce week-end : Les marchés obligataires ne voient plus d'inflation

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article