La bourse s'offre enfin un rebond

Publié le par Apprendrelabourse.org

Après l'atteinte des objectifs graphiques importants sur les indices (CAC 40 avec le comblement du gap à 2554 et les 6 750 points hier sur le Dow Jones) les marchés actions se sont offerts aujourd'hui une séance de rebond.
On notera également que, comme souvent,  c'est après un 'news flow' (flot de nouvelles) noir ou déprimé  que les rebonds s'opèrent ... et inversement lorsque le sentiment haussier devient trop répandu pour les chutes. 

Fondamentalement, les données statistiques du jour  sont loin d'être mirobolantes mais certaines composantes méritent d'être soulignées.

Aux USA, l'indice d'activité du secteur des services (ISM) pour février ressort légèrement supérieur aux attentes (41) à 41,6 après 42,9 le mois précédent. Les nouvelles commandes fléchissent un peu à 40,7 après 41,6 mais restent au-dessus des '40' contrairement aux mois de novembre/décembre.
L'emploi est au plus haut depuis octobre à 37,3, mois qui avait connu une chute de 41,7 à 31,1.
Même chose pour les prix payés qui 'recollent' à la zone de stabilité des '50' à 48,1 la première fois depuis l'automne dernier. C'est un indice qui permet de penser que les affaires évoluent sur une note un peu moins 'dépressive'.
Dans le socle de 'peurs' sur lequel le marché actuel repose, cette donnée permet de dissiper également un tout petit peu la peur concernant la déflation et la crainte de voir une chute généralisée des prix sous le poids de la sous-activité.


En Chine, l'indice d'activité du secteur manufacturier rejoint lui-aussi quasiment sa zone de stabilité à 49 après 45,3 en janvier et 38,8 au plus bas en novembre.

 

Comme vous le savez, pour plus de sécurité, nous préférons cependant coupler cet indicateur avec l'autre indicateur chinois le CLSA PMI qui montre un arrêt de la chute mais beaucoup moins de vigueur à se redresser.

Les valeurs liés à la croissance chinoise (métaux de base, construction, industrie) se sont redressées par exemple dans les secteurs de l'acier (Arcelor gagne + 12,39 % et prend la tête du CAC 40) ou de l'aluminium (Alcoa prend + 11 % à N-Y)
Caterpillar regagne + 12,42 %. A Francfort, les industrielles s'envolent de plus de 10 % avec 
Salzgitter et Thyssenkrupp. Cette donnée est susceptible de ranimer un peu le secteur des matières premières et des valeurs cycliques. Le pétrole retrouve les 45 $.

En France, l'indice d'activité des services tombe à un plus bas record à 40,2 après 42,6. L'indice composite (services + manufacturier) se situe dorénavant à un plus bas record également à 36,7 contre 40,4.

48 heures par contre avant la parution des créations d'emplois pour février aux USA, l'enquête ADP sur l'emploi reporte 697 000 destructions après - 522 000 le mois précédent et - 630 000 attendues.


Demain, la BCE se réunira dans le cadre de sa politique monétaire. Une baisse de - 0,50 % des taux d'intérêt est le scénario le plus probable.


Le CAC 40 gagne + 4,74 % à 2 675,68 points et le Dow Jones +  2,23 % à 6 875,84  sans l'aide des bancaires qui accusent encore pour certaines des scores négatifs (Dexia - 3,22 % et Crédit Agricole - 1,45 %)

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article