CAC 40 : préserve les gains de la veille

Publié le par Apprendrelabourse.org



Le CAC 40 termine à l'équilibre et grappille + 0,39 % à 2 674,20 points. Les volumes restent à nouveau assez faibles comme hier. L'indice a tenté de prolonger le rebond mais les cours sont revenus à proximité de leurs bases graphiques détaillées hier soir lors d'une fin de séance plus hésitante. Seule Dexia, quasi 'Penny stock' comme Citigroup a continué à flamber et clôture en hausse de + 33,55%.

Le secteur automobile est le secteur en tête du jour avec la diffusion d'une rumeur de rapprochement entre les 2 grands constructeurs français Peugeot et Renault, information démentie par les 2 parties.  Le premier gagne + 6,78 % à 14,80 € alors que Renault prend + 8,46 % et se place en tête des 50 plus grandes valeurs européennes du jour.

• Point graphique synthétique sur la valeur :

Dans un secteur qui souffre économiquement et massacré boursièrement parlant, il n'est pas anormal de voir ce type de rumeurs de rapprochement émerger. Que la rumeur soit fondée ou non, cela arrive fréquemment en pareille situation.

Le rebond vu avec du recul n'a encore rien de très significatif et comme sur beaucoup de valeurs l'élastique devient extrêmement tendu :


La hausse constitue un retour sur l'ancien support horizontal et a buté contre la résistance oblique baissière en cours de séance à son plus haut. En cas de passage, un 1er objectif théorique potentiel vers la moyenne mobile à 50 jours (MM50) en jaune serait libéré puis en direction des plus hauts de février.
Ce soir entre MM20 et résistance, la direction reste très incertaine.


Peugeot qui consolide à plat dans un trading range 15,78-15 / 11,30-12 depuis 4 mois est également en attente de signal.

* Le déficit budgétaire pour février des USA vient de paraître à 19 heures à 192 milliards $ pour le seul mois de février après - 83 le mois précédent, un chiffre dans le bas de la fourchette des attentes mais correspondant sans surprise aux chiffres présentés antérieurement. Le déficit cumulé sur l'exercice fiscal en cours s'élève à - 764,5 milliards $ (sur 5 mois) 

* Les exportations chinoises sont ressorties en baisse de - 25,7 % sur un an à fin février. L'excédent commercial s'affaisse de 39,11 milliards $ le mois précédent à 4,84 MDs $, un montant inférieur de 43 % à celui de février 2008. En Europe, l'Allemagne a enregistré une baisse de - 8 % de ses commandes à l'industrie sur un mois en janvier (- 11,4 % en provenance de l'étranger)

Demain, après 3 jours sans, c'est le retour aux statistiques importantes pour le marché avec le chiffre des ventes au détail US pour février.



2 illustrations à consulter pour juger de la profondeur et de l'étendue de la récession actuelle :


A - Pertes d'emplois US lors des récessions récentes en milliers d'emplois et en mois par rapport au pic précédent (en vert la situation actuelle)



B - Mappemonde interactive de la récession selon Moodys' Economy.com :




Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article