Un G-20 salué par les marchés actions

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le premier G 20 en novembre dernier avait été sans effet. La question monétaire que la référence aux accords de Bretton-Woods amenait dans tous les esprits n'avait en fait même pas été abordée du tout alors. Seule une réforme du FMI avait émergée suivi d'un panel de propositions à formaliser par les Ministres des Finances d'ici la fin mars pour préparer le second sommet.

Cette fois-ci, la référence à Bretton- Woods a plus ou moins disparu mais des discussions ont bien été tenues sur le rôle du dollar et sur le rôle monétaire du FMI, ceci en marge du sommet et non dans son agenda officiel toutefois. Il y a été surtout question des moyens du FMI et des grandes instances internationales  (nées également à Bretton Woods après la guerre) à qui des fonds supplémentaires ont été alloués pour aider à la relance, suivi de réglementations plus fermes à suivre en matière financière.



→ Quelles sont les mesures annoncées pour un total de 1,1 trillion de dollars ?

- Le FMI verra ses moyens tripler à 750 milliards de $ avec de nouveaux prêts qui lui apporteront une liquidité nouvelle (100 Mds $ de l'UE, des USA et du Japon chacun / 40 Mds $ en provenance de la Chine / Le Brésil apportera son concours pour la 1ère fois dans l'histoire, entre autres exemples...)
- le FMI pourra émettre pour  250 milliards $ de DTS (Droits de Tirage Spéciaux - voir
fiche technique explicative du FMI)
- un programme d'aide au commerce international via des crédits à l'export à hauteur de 250 milliards $
- 100 milliards $ pour diverses banques d'aide au développement


Le reste comprend une liste d'intention sur les rémunérations, les paradis fiscaux, l'interdiction de mettre en place des mesures protectionnistes d'ici fin 2010 et une supervision des différents acteurs plus strictes avec notamment l'enregistrement et l'évaluation de l'endettement des hedge funds susceptibles de compromettre la stabilité financière. Leur énoncé concret n'est pas encore réalisable à l'heure qu'il est et un 3 ème G-20 est prévu en septembre pour refaire un point d'avancement des mesures (texte intégral en anglais - vidéo en français ci-dessous)


Conference de presse Gordon Brown
par publicsenat



A la lisière de ce sommet, l'organisme professionnel aux USA (FASB) qui supervise les régles comptables en matière d'évaluations d'actif à décider d'assouplir aujourd'hui quelque peu les modalités de provisionnement des actifs douteux. L'importance des dépréciations dans les bilans des banques américaines devraient en être allégée d'autant. La réserve de cette mesure souvent soulevée est qu'il s'agit d'une nouvelle approche des évaluations dans un marché déjà largement illiquide pour beaucoup d'actifs et qui suit le plan de nettoyage des banques annoncé par Geithner. Ceci n'augmente pas forcément la lisibilité de l'ensemble...



**La BCE a réduit, à la surprise quasi générale, ses taux de seulement - 0,25 % contre - 0,50 % anticipés, les portant à 1,25 %. Son président renvoie à la prochaine réunion du comité de politique monétaire qui se tiendra le 7 mai prochain pour annoncer d'éventuelles mesures d'assouplissement quantitatif comme l'avait fait la Fed le 18 mars dernier (Cf. La Fed tente l'électrochoc)

Au plan statistique, les commandes à l'industrie US pour février ont progressé sur un mois de + 1,8 % rompant avec une tendance négative lourde depuis des mois (janvier a d'ailleurs été révisé de - 1,9 % à - 3,5 % / Octobre et novembre étaient à - 6 et - 6,5 %)

Le CAC 40 s'envole de + 5,37 % à 2 992,06 points. D'un point de vue graphique, la
'chasse aux gaps' évoquée depuis la fin février se termine donc puisque celui du 17 février vient d'être refermé en cours de séance. A ceci près... qu'un nouveau a été ouvert ce matin (le marché étant 'très émotif' dans cette zone) entre 2841,38 et 2897,67 points (Une nouvelle analyse graphique est à suivre prochainement)

L'indice Dow Jones prend + 2,79 % à 7 978,08 points. A nouveau, l'ensemble de la cote, presque tous secteurs confondus, bénéficie du mouvement haussier, le secteur bancaire se contentant d'une progression assez faible de + 1,78 % sur la journée.

→ Demain, nous prendrons connaissance de l'indice d'activité du secteur des services américain et surtout du chiffre des créations d'emploi pour mars attendues aux alentours du chiffre de février soit - 650/660 000.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article