Poursuite de la hausse en Europe, Wall Street hésite

Publié le par Aprendrelabourse.org

6 ème semaine de hausse pour les bancaires US et 6 ème semaine de hausse pour l'indice CAC 40 qui gagne + 1,77 % à 3 091,96 points dans un climat où l'optimisme est palpable de manière  plus large.

C'est également le cas en ce qui concerne le sentiment du consommateur US tel qu'évalué par l'Université du Michigan. La donnée ressort pour avril en hausse à 61,9 au-dessus des attentes qui se situaient à 58,5 et contre 57,3 en mars, soit au plus haut depuis septembre 2008.




Comme hier les résultats des sociétés ont animé la séance principalement avec Citigroup qui a fait part d'un bénéfice net de 1,6 milliard $ au 1er trimestre contre une perte de 17,2 Mds $ au trimestre précédent et - 5,1 Mds $ au 1er trim08. La nouvelle soutient les financières de part et d'autres de l'Atlantique mais le titre corrige ce soir de - 8,98 % contre sa résistance à 4 $ après une multiplication du cours par 4 en 27 séances.

Le conglomérat General Electric indique par ailleurs avoir réalisé un profit de 0,26 $ par action contre 0,21 attendu (en baisse de 35 % toutefois)


Globalement, le marché fait la part belle aux valeurs massacrées (Dexia gagne encore + 13,95 %) qui 'rassurent' comme Veoliaqui prolonge ses gains d'hier de + 6,34 % et aux valeurs cycliques (les plus réactives au cycle économique) comme Arcelor (+ 7,10 %)
A l'inverse, les valeurs dites 'défensives' (qui ne subissent pas les effets du cycle économique ou dans une moindre mesure du fait de leur activité) sont délaissées comme Pernod Ricard en baisse de - 3,13 %.

A cela s'ajoute les difficultés du secteur de la distribution qui pâtit du ralentissement de la consommation des ménages et de la dégradation par Standard & Poor's ce jour de 5 grands noms de la grande distribution US.
Macy'spar exemple voit sa note de crédit baisser de 2 crans de 'BBB-' à 'BB', ce qui place désormais les obligations de la chaîne dans la catégorie 'spéculative' dit également 'junk' (pourrie)
Carrefour termine en baisse de - 2,08 % avec Danone à - 1,93 %.

A nouveau, alors que Londres est en retrait depuis le début du rebond, la Bourse allemande aura mené les places du 'Vieux continent' sur la semaine (largement après l'échappée belle de jeudi 9 en compagnie de Madrid) comme durant les semaines passées


Francfort reste d'ailleurs depuis le début de la crise la place financière la plus résistante, Paris ou Amsterdam ayant payé un lourd tribut en raison de l'importance des financières en leur sein.


Le Dow Jones termine cette dernière séance à l'équilibre grappillant + 0,07 % à 8 131,33 points.

Le site connaît des dysfonctionnements depuis hier suite à des travaux de mise à jour de l'hébergeur. La bannière, le message d'accueil ainsi que de nombreux modules sont malheureusement invisibles. Toutes nos excuses pour ce désagrément 'visuel' indépendant de notre volonté.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article