Bourse : à l'arrêt avec le hoquet

Publié le par Apprendrelabourse.org

Les indices européens regagnent une partie du terrain perdu lundi avec des gains s'échelonnant de + 0,92 % à Amsterdam à + 2,53 % à Madrid. Le CAC 40 prend + 1,72 % à 3 025,24 points largement soutenu par le secteur des matériaux de construction.
Lafarge clôture en hausse de 12,30 % à 41,83 €. Une étude de JP Morgan entrevoit le point bas au 3 ème / 4ème trimestre pour le secteur de la construction US (Bouygues + 8,01 %, Saint Gobain + 6,05 % et Vinci + 5,92 %) Le secteur bénéficie par ailleurs des résultats supérieurs aux attentes du N°1 du plâtre aux USA.

Petite surprise concernant les prix de l'immobilier Outre-Atlantique qui, selon l'Agence fédérale de financement immobilier (FHFA) qui se base sur les prix des maisons adossées à des hypothèques financées par Fannie Mae et Freddie Mac, auraient progressé de + 0,7 % en février sur un mois contre -0,7 % anticipés. C'est un peu 'une confirmation' après les + 1 % enregistrés le mois précédent


Cet indicateur est cependant nettement moins regardé que l'indice des prix immobiliers Case-Shiller que nous suivons au mois le mois. Ci-dessous graphe comparatif entre les 2 sur près de 30 ans :



              →  Marchés actions : "une sortie qui bredouille..." 


Il y a beaucoup de résultats de sociétés actuellement mais à l'avant-veille de la parution des résultats des stress tests sur la qualité des banques américaines, nous privilégions l'analyse graphique du marché américain plutôt que "le cas par cas" concernant les firmes.

Comme vous l'avez constaté samedi, le CAC avait réalisé une sortie haussière de son canal baissier mais qui nécessitait quelques validations complémentaires avec un tracé qui portait sur 2 droites horizontales et un mouvement plutôt d'ordre latéral pour la suite CAC 40 - Analyse graphique )
Ce même mouvement latéral se retrouve sur l'indice des bancaires BKX tel qu'il vous a été présenté lundi soir. Ce mercredi, l'indice retombe à nouveau sur son support à 32,38.

Pour le S&P 500 (500 plus grosses sociétés cotées US), nous retrouvons encore cette sortie du canal baissier et une congestion latérale de même calibre.


En données journalières ci-dessous, on perçoit que si le biseau ascendant en vert matérialisait bien théoriquement une faiblesse comme sur l'indice français, le juge de paix pour la tendance à plus long terme réside probablement dans ces 2 fines bandes d'appui horizontales.


Le Dow Jones reperd 1,04 % à 7 886,57 points. Demain, avec des opérateurs scrutant tout point bas dans l'immobilier, le chiffre des ventes de logements anciens pour mars aux Etats-Unis qui paraîtra à 16 heures de Paris est susceptible d'animer la séance.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article