CAC 40 : fin de semaine en roue libre

Publié le par Apprendrelabourse.org

Les volumes étaient à peine plus élevés qu'hier et strictement aucune statistique même mineure n'était à l'agenda des marchés aujourd'hui. Qui plus est, cette dernière séance de la semaine précède un week-end prolongé de 3 jours pendant lequel les bourses de Londres et de New-York seront fermées.

Très peu d'initiatives ont été prises aujourd'hui sauf sur le secteur automobile avec Peugeot et Renault qui bénéficient d'une meilleure appréciation du secteur par de nombreux analystes et terminent en tête du jour.
De l'autre côté de l'Atlantique, c'est toujours GM avec une situation de "pré-dépôt" de bilan qui anime la cote avec une chute de - 25,52 % ce soir.


    → Sur le front du crédit :

. Après l'abaissement de la perspective de la note de crédit du Royaume-Uni (Cf.
S&P ne porte plus le même regard sur la solvabilité du Royaume-Uni ) il est à noter que S&P a confirmé celle des USA à 'AAA'.

. 3 faillites de banques ont été enregistrées en 2007, 25 en 2008... les USA enregistrent depuis le début d'année déjà la 34 ème et la plus importante avec BankUnited en Floride qui coûtera près de 5 milliards $ au fonds de garantie des dépôts US (FDIC)

Le CAC 40 termine en légère hausse de + 0,33 % à 3 227,97 points alors que le Dow Jones est également très hésitant en baisse de - 0,18 % à 8 277,32 points.


Graphiquement parlant, c'est le statu quo mais un léger affaiblissement est perceptible :

L'essentiel comme hier est préservé et le biais reste haussier en Europe avec ce support à 3 210 où les acheteurs résistent encore.




En données journalières (graphique n° 2), les cours restent coincés dans cette double résistance baissière de long terme (Cf. CAC 40 - Analyse graphique )

La zone 3150 / 3 210 offre désormais néanmoins un profil moins incertain et un peu plus baissier que lors de notre analyse de lundi en raison de l'arrivée de la moyenne mobile à 20 jours (MM20) et d'une configuration d'ensemble potentielle en "double top" qui reste à valider (Cf. Apprendre la bourse en temps réel : le double Top ou double sommet (Partie 1) )




Sur les marchés américains , on constate également un profil un peu moins solide puisque S&P 500 et Dow Jones s'installent sous leur moyenne mobile à court terme.





L'euro poursuit sur sa lancée et cote désormais 1,40 $ alors que l'once d'or s'est ajusté en conséquence à 956 $ l'once laissant la valorisation du métal précieux dans la devises européenne presque parfaitement stable sur la semaine.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article