Les commandes de biens durables rassurent mais la Fed déçoit

Publié le par Apprendrelabourse.org

Les commandes de biens durables aux USA ont progressé de + 1,8 % en mai sur un mois comme en avril contre un chiffre attendu en baisse aux alentours de - 1%. En rythme annuel, le creux devient donc plus consistant.





Le marché a fortement apprécié cette bonne nouvelle permettant au CAC 40 de gagner + 2,18 % à 3 184,76 points. La bourse de Francfort prend + 2,74 % rebondissant fortement à partir de sa moyenne mobile à 200 jours.


* Cet engouement haussier n'a été que très brièvement douché par la statistique suivante sur les ventes de logements dans le neuf, assez décevante. En effet, attendues en hausse de 3,6 %, les ventes de mai s'effritent à nouveau de - 0,6 % sur un mois et le chiffre d'avril a également été révisé à la baisse à hauteur de 2,3 %. En variation annuelle il s'agit d'une chute de - 32,8 %.

 Le prix médian remonte à 221 600 $ contre 212 600 $ le mois précédent mais toujours sous le niveau de la fin 2008 et en baisse de - 4,7 % sur un an.




* 3ème temps fort du jour, après clôture des bourses en Europe, la Fed a indiqué maintenir ses taux (sans surprise) entre 0-0,25 % pour une longue période et n'a pas dévoilé d'autres mesures anti-crise.

Son analyse de la situation économique fait part d'une dégradation qui baisse en intensité en dépit d'une consommation qui fait face à la peur du chômage, à la baisse de la valeur de l'immobilier et à des conditions d'octroi de crédit toujours ressérées.

Parmi, les points positifs on notera les signaux de rétablissement de l'activité avec une activité qui évolue de plus en plus en parallèle avec les stocks  (
Economie : signes concrets de fin de destockage ) La prudence était de mise.

Wall Street n'a visiblement guère apprécié ce statu quo sans mention particulière ou indice sur la suite de la politique monétaire. Un retour dans le rouge s'est effectué dans la foulée et la séance se solde finalement par une clôture en baisse de - 0,28 % à 8 299,86 points. Le S&P 500 ferme en hausse de + 0,65 % toutefois.


CAC 40 - Point graphique :

                                               double cliquer sur le graphe pour l'agrandir



D'un point de vue plus large, les cours s'inscrivent toujours dans le cadre de l'analyse graphique du 19 avril dernier, le support en intraday ci-dessus testé hier et ce matin correspond à la droite oblique baissière long terme inférieure en blanc (accès direct au graphe)

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article