S&P 500 - Analyse graphique : à la croisée des chemins

Publié le par Gilles Caye

Déjà + 7 % sur les marchés américains en 4 séances avec + 0,86 % sur le S&P500 et + 1,11 % sur le Dow Jones à la clôture ce soir.

Si le support sur le CAC 40 était relativement peu évident à déterminer, les cours du S&P 500 poursuivent leur trajectoire au sein d'un trading range 875 / 950 en données journalières (en encadré) assorti d'un gap qui s'est ouvert hier - comme pour l'indice parisien - à garder à l'esprit sur lequel l'indice pourrait vouloir revenir.

Le mouvement initié depuis lundi n'est donc qu'une re-visite d'une configuration où les cours évoluent dans ce couloir d'une borne à une autre. Ceci dissipe quelque peu le sentiment a priori d'une baisse qui semblait s'être enclenchée et vis à vis de laquelle un effet de 'prise à revers' aurait actuellement lieu.
Hors données à très court terme en intraday ou à court terme à l'horizon de quelques jours dans ce couloir, strictement aucun signal flagrant n'est encore envoyé par les cours à ce stade dans une optique de moyen terme.

Les volumes n'évoluent d'ailleurs guère peu même si hier ils se trouvaient être un tout petit peu plus étoffés. On surveillera leur évolution sur le point de sortie éventuel du trading range pour cerner la puissance de l'impulsion le moment venu.

                                                 (cliquer pour agrandir)



→ Quels sont les objectifs en cas de sortie ?

Assez faiblement supportés à la baisse, en cas de rupture des cours des 875, le champ s'ouvrirait en direction des 800 points. En revanche, la progression à la hausse se heurte à des obstacles beaucoup plus conséquents :

- tout d'abord et l'affaire n'est pas mince, sont en ligne de mire la MM50 en bleu et une résistance en cours de validation (en rouge)

- ensuite et surtout, contrairement au CAC 40, se profile à l'horizon la double résistance baissière de long terme en noir toujours pas re-testée. C'est l'objectif symbolique, psychologique et graphique des 1 000. C'est sur ces niveaux que les cours avaient lâché prise après la faillite de Lehman Brothers.

Pour parler simplement et imager la chose : le S&P 500 et les marchés actions américains n'ont toujours pas récupéré du traumatisme vécu à l'époque. C'est tout l'enjeu.


       * Autres analyses graphiques :

            .
DAX - Bourse de Francfort - Analyse graphique 

            . CAC 40 - Analyse graphique

Publié dans TRADER - TRADING

Commenter cet article