Nouvelle légère amélioration du sentiment économique en Europe

Publié le par Apprendrelabourse.org


Le sentiment économique progresse pour le 5 ème mois consécutif en août et s'établit à 80,6 après 76 en juillet pour la zone euro au-delà des attentes situées à 76. Sur 20 ans, l'indicateur reste néanmoins encore assez faible (ci-dessous)

Source : Commission Européenne

En allant dans le détail, en terme d'anticipations sur les prix, une inflexion à la hausse est perceptible à la fois pour l'industrie et la construction très touchée. Le retournement est limité par des capacités de production encore largement excédentaires.
De leur côté, les consommateurs continuent à anticiper des prix en baisse avec un score qui passe de - 12 à - 16 en un mois (2nd graphe)




C'est un indicateur à suivre ces prochains mois qui pèse sur la consommation notamment au sein de la 1ère économie européenne, l'Allemagne, dont les ventes au détail sont structurellement le point faible (à l'inverse de la France) et où un record vieux de 16 ans du taux d'épargne des ménages allemands vient d'être battu à la hausse au 2nd trimestre cette semaine.


. Aux USA, les revenus des ménages pour juillet sont restés stables d'un mois sur l'autre contre + 0,1 % attendu et après - 1,1 % en juin. Les dépenses sont conformes aux attentes à + 0,2 % mais en régression par rapport aux + 0,6 % enregistrés le mois précédent.
Quant au taux d'épargne, celui-ci ressort à 4,2 % après 4,5 % et remet donc à un peu plus tard la confirmation du changement de tendance qui s'était dessiné assez nettement en mai avec un taux à 6 % (Cf. 
Économie - USA : les ménages sur le chemin de l'épargne )


. Enfin, selon l'indicateur du sentiment du consommateur délivré par l'Université du Michigan, le moral des ménages s'est très légèrement apprécié à 65,7 contre 64 précédemment.


L'ensemble des places européennes terminent dans le vert avec en tête Paris en hausse de 1,22 % à 3 693,14 points (soit les plus hauts d'avant-hier) grâce à de bons résultats de sociétés parus en matinée (Carrefour, L'Oréal, Bouygues, Lagardère etc..)



Wall Street est nettement moins bien disposée avec un recul de 0,38 % à 9 544,20 points (hormis le secteur aurifère et les semis conducteurs, toute la cote a évolué dans de très faibles amplitudes)

√ En piqûre de rappel et en préparation de la semaine prochaine, on n'oubliera pas de jeter un coup d'oeil sur la situation de la bourse de Shanghai couplée à celle du cuivre
comme mentionné mercredi dernier pour d'éventuelles incidences sur les bourses européennes début septembre (dans un sens comme dans l'autre compte tenu du trading-range ci-dessous)


Jusqu'ici les 270 ont très bien tenu. La physionomie de la courbe est d'ailleurs assez corrélée sur les 10 dernières séances avec les marchés actions européens.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article