Vivendi - Analyse graphique

Publié le par Michel Delobel

(Michel Delobel / ACGest - formations et coaching) - Mon dernier point sur Vivendi (rappel : valeur 'cobaye' prise au hasard il y a plus de 2 ans pour un suivi régulier d’un point de vue strictement technique) remontait à la clôture du 17 juillet, alors que le titre venait de prendre appui sur la base de son canal rouge baissier MT et sur l’horizontale des 16.3 euros.

 

J’indiquais alors un premier objectif sur le gap des 18.4/18.5, avant le haut du canal rouge et le gros gap consécutif au versement du dividende. Un scénario qui s’est déroulé sans réelle anicroche, comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous :

 

 

Un graphique sur lequel j’ai apporté quelques modifications, en supprimant l’essentiel des parallèles haussières vertes de LT qui avaient perdu de leur poids depuis quelques mois (et afin de gagner en lisibilité).

Les parallèles bleues ont juste changé de couleur en violet, ayant utilisé le bleu pour des parallèles baissières LT en bleu (notamment en haut et bas de ce graphique).

 

Pour le reste, pas de changement, si ce n’est que je vous ai quand même représenté la belle ETEI (Épaule-Tête-Épaule Inversée) qui s’est formée cet été.

 

Revenons donc justement au comportement de la valeur depuis mon dernier point : le premier objectif correspondant au gap des 18.4/18.5 aura en fait été atteint dès le 21 juillet, soit deux jours à peine après mon intervention. S’en est suivi une petite pause, permettant à la valeur de revenir prendre appui sur sa MM20 et formant du même coup la seconde épaule d’une belle ETEI dont la ligne de cou passe justement au niveau du gap.

 

Une ligne de cou qui sera franchie tout début août, validant ainsi l’ETEI dont l’objectif théorique, représenté à partir des flèches bleu clair, se trouvait justement sur le haut du gros gap du 12 mai dernier.

 

Après avoir buté contre la résistance violette, puis effectué un pull back sur la ligne de cou (l’enfoncement n’est pas un réel problème, tant qu’il reste modéré et ne dépasse en amplitude la sortie précédente et n’entame pas trop la seconde épaule), Vivendi est alors repartie violemment à la hausse, jusqu’à aller chercher à nouveau sa résistance violette et la résistance orange. Une résistance qui avait suppléé ces derniers temps la résistance rouge, mais qui ne bloquera la progression du titre que l’espace de quelques séances, l’appel du gros gap du 12 mai étant le plus fort.

 

Le bas du gap et la résistance rouge seront ainsi testés dans la foulée dès le 31 août, avant que la publication des résultats ne soit l’occasion ce mardi à la valeur d’aller combler son gap et toucher par la même l’objectif théorique issu de la validation de l’ETEI. Mais ce comblement, qui devait marquer également la sortie du canal baissier rouge nous laisse un peu sur notre faim, avec un retour en clôture sur la résistance rouge, et la formation de ce qui pourrait très bien ressembler à une fausse cassure haussière, d’autant que Vivendi n’est pas un modèle de précision d’un point de vue graphique (il existe en effet des titres bien plus « dociles »).

 

A quoi s’attendre donc désormais pour les prochaines semaines ?

 

Sommes-nous en présence d’un simple repli TCT sous forme de pullback sur le canal rouge après l’atteinte d’un objectif important, ou sommes-nous en présence d’une simple fausse sortie, qui devrait se solder par une reprise de la tendance baissière au sein de ce même canal rouge ?

 

Difficile de répondre dès aujourd’hui à une telle question. Nous avons par contre quelques seuils clés à surveiller et qui pourront nous y aider dans les prochains jours ou prochaines semaines.

Nous avons en support une première zone importante autour des 19.75 à 20 euros, correspondant au tracés violets et rouge. Son enfoncement en clôture serait un premier signe de faiblesse, mais on retrouvera un support plus important pour la suite sur la zone des 19.1 à 19.5, les 19.1 correspondant à un support horizontal non tracé qui sera rapidement rejoint par la MM20, et les 19.5 correspondant à la résistance orange devenue support. C’est cette zone qu’il conviendra de préserver si l’on veut miser sur une confirmation rapide de la sortie du canal rouge, sachant que cette dernière ne sera réellement confirmée qu’en cas de clôture au dessus de la bougie de ce mardi (soit au delà des 20.65/20.70).

 

A contrario, tout retour en clôture sous les 19.1 ferait planer le risque d’un retour de la tendance baissière, avec comme premiers objectifs les deux supports violets, avant l’horizontale des 16.3 euros…

Publié dans TRADER - TRADING

Commenter cet article