Actualité - Bourse - Finance : Prises de bénéfices avant le Week- End de 4 jours

Publié le par Gilles Caye

Le CAC 40  a "piqué du nez" peu après l'ouverture de Wall Street dans des volumes faibles à la Veille du Week-end prolongé de Noël. La bourse de Paris réouvrira Mercredi 27 décembre.

Entre 15 H 40 et 15 H 47, l'indice français a perdu 1 % avant de se rattraper quelque peu mais au final, la clôture a eu lieu sur les plus bas du jour soit à 5453,94 points en baisse de - 1,02 %.

Certes la prudence est de mise face à un long week-end de ce type (en 4 jours, il peut se passer beaucoup de choses et une part des investisseurs à court terme n'hésite pas à deboucler à titre de précaution les positions pour pouvoir rester serein) , on comprend aussi la volonté de prendre des bénéfices suite à une année aussi profitable mais il semble toutefois que la baisse soit le fait de la statistique mitigée sur les commandes de biens durables aux USA.

Si le chiffre est ressorti en hausse de 1,9 % contre seulement 1,5 % attendu (octobre souvenez vous avez vu un piètre - 8,2 %) laissant a priori place aux satisfactions, le décorticage en profondeur de cette statistique  fait apparaître qu'hors transports, les commandes sont en repli de - 1,1 % contre + 1 % attendu.

Plus favorable, l'indice de confiance du consommateur est ressorti en hausse à 91,7 par rapport à la 1ère estimation de 90,2. L'indice PCE des prix à la consommation est resté inchangé.

La vision ce soir est la suivante: l'inflation est donc suivant ces éléments (et uniquement ces éléments) sous contrôle alors que la croissance avec la difficulté de lecture habituelle du chiffre de commandes des biens durables soulève quelques interrogations.

Pour la zone euro les commandes à l'industrie se sont repliées de -0,6 % pour octobre. Les différents chiffres parus dans les länder allemands ont fait montre de sagesse concernant l'inflation. Par contre la France aura confirmé son problème de compétitivité avec des exportations révisées encore en recul de 1 % contre 0,7 % sur un trimestre. Les chefs d'entreprises font par ailleurs état de réduction de carnets de commandes alors que point fort français, la demande reste toujours aussi vigoureuse de la part de ménages et ont d'ailleurs été révisées à la hausse de + 0,6 % à +0,7 %.

Confiance française pour la consommation, interrogation en Allemagne avec la hausse de 3 points de la TVA au 1 janvier 2007, excédents records commerciaux en Allemagne et enlisement français dans ce domaine alors que la croissance et le commerce mondial reste élevé constitue le tableau actuel des 2 premières puissances économiques de la zone Euro. Un chiffre légèrement négatif à l'export dans ce contexte est très mauvais car il signifie des pertes de parts de marché.

Le Nasdaq baisse actuellement de -0,51 % et le Dow Jones de - 0,59 %.

D'autres articles sont à suivre ce week-end..

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article