Quelle pourrait être la donnée économique à retenir entre toutes ?

Publié le par Gilles Caye

Voilà une question bien difficile...la réponse, la mienne en tout cas qui s'impose à mes yeux : le déficit commercial américain de 1970 à nos jours dont les données précises sont reprises dans le tableau ci-dessous :Ce tableau est issu d'un éditorial paru dans goldforecaster.com et intitulé "Confidence in the U.S.$ is falling" (la confiance dans le dollar us baisse) par Julian D.W. Phillips le 21.12.06 et en ligne sur news.goldseek.com (en anglais malheureusement, pour y accèder cliquez sur le graphe) 

Le déficit américain est la courroie de transmission principale de notre économie moderne intégrant la plupart des problématiques majeures d'aujourd'hui :

  • - immobilier US avec les sommes extraites qui permettent d'acheter et consommer
  • - le dollar (monnaie mondiale)
  • - le pétrole (énergie N°1 vitale aux USA et à la planète)
  • - la mondialisation (Chine, Inde)
  • - les flux de capitaux et de marchandises
  • - la confiance dans la 1ère économie mondiale
  • - les flux d'épargne mondiaux et de dettes pour "régler la note"
  • - etc...

Il s'agit en tout cas d'un élément dynamique retraçant des éléments historiques, la configuration actuelle et beaucoup d'enjeux de demain.

Ici nous ne perdrons pas de temps à débattre et promouvoir telle ou telle vision universitaire sur les bienfaits ou méfaits de la chose même si à l'occasion, on en regardera quelqu'unes d'un peu plus près. Si certains y voient un déséquilibre majeur, intenable et jamais vu (points d'exclamation en exergue !!), d'autres considèrent que le commercial mondial est de toute façon un jeu à sommes nulles où excédents et déficits s'annulent dans une répartition du travail au niveau planètaire, une affectation des ressources et des actifs suivant les pays comme cela existait à l'intérieur d'un pays par exemple il y a un siècle. D'autres  y voit la désindustrialisation de l'Amérique qui ne peut continuer à importer que grâce à l'augmentation de sa dette et au pouvoir ou privilège immense qu'elle a en ayant la faculté d'émettre comme elle veut  et autant qu'elle veut la monnaie de référence mondiale. D'autres encore argumentent sur l'incroyable levier de ce déficit dans la création de richesse à travers le monde qui permet à des populations entières de sortir du plus grand dénuement pour se développer à vitesse grand V, permettant un mieux-être global.

Il y a dans ce tableau suffisamment d'éléments qui s'y intègrent ou qui en résultent pour ne pas se perdre en conjectures. D'ailleurs, je n'aime pas "les explications en ligne droite" et les cercles vertueux ou vicieux trop directs (c'est l'histoire économique qui les bâtit a posteriori en général) mais il y a là matière à voir les équilibres en mouvance, en adaptation perpétuelle de notre monde moderne. Pour autant, dirigez vous vers une étude ou autres pour vous éclairer, elles sont passionantes; pour vos investissements restez humbles...nul ne sait pas. Et au moins quand on reconnaît ne pas savoir, on reste en éveil, on avance et on se donne des marges de manoeuvre.

Et comme ce blog est concret, pour vous permettre de comprendre ET de décider en connaissance de cause, nous retiendrons ceci : Si la chose est normale, il n'y a point besoin de s'en soucier mais si la chose est intenable, pourquoi tient-elle aussi longtemps et pourquoi cela s'accroît-il ? Il faut donc se mettre du côté du doute et nous préserver au cas où. Je préfère me tromper dans ce sens que de me réveiller en urgence. Pas vous ?

Pour pouvoir être en déficit, sans doute puisent-ils dans leur épargne. Non, nous avons vu que le taux d'épargne est négatif aux USA, les ménages et l'état s'endettent (des articles sont à venir sur le sujet). Mais comment est-ce possible alors ?

Comment la terre entière peut elle envoyer à un pays qui s'endette des biens et marchandises. Réponse : parce qu'on reçoit des dollars dans lesquels  on a confiance. Que fait-on de ces dollars ? Réponse : 50 à 80 % de l'épargne mondiale suivant les périodes repart aux USA pour s'investir en actions, en obligations et autres.

Mais alors m'a-t-on dit dernièrement, un chinois investit dans des obligations américaines qui représentent une dette, laquelle permet à un américain d'avoir un prêt et lui permet d'acheter un produit fait par ce chinois ?! Mais alors le chinois crée le produit et détient la créance alors que l'américain ne fait qu'acheter en détenant une dette ? Réponse : oui pour une partie on peut le voir comme cela et cela crée de la monnaie. J'ai entendu dire que les chinois exportent des produits alors que les USA exportent des dettes et de la monnaie, ce n'est pas faux alors ? Eh bien non ce n'est pas faux (un article vous montrera que la dette US est détenue par les étrangers très largement)

Un stock de produits en tout genre à gauche et un stock de dollars à droite. 1970.. 70 voyons voir...mais ne serait-ce pas la date à laquelle les USA ont annulé la convertibilité du dollar avec l'or ? Oui. De plus en plus de création de dollars et de dettes depuis 1970 et de plus en plus de déficits commerciaux...un dollar qui ne  représente plus une partie d'or et des dettes qui sont détenues par des étrangers mais alors ils peuvent faire des déficits qui ne leur coûtent rien ? Oui en quelque sorte...

Mais alors sur quoi repose tout ce déficit et l'économie ? Sur rien ? Si sur la confiance, la confiance dans le dollar, dans le dynamisme de l'économie US et dans le fait que les USA détiennent toujours une grande partie de l'or sur terre...et sur le fait que bien peu sont au courant de ce qui vient d'être énoncé là. Enfin, la plupart des matières premières et des factures s'expriment en dollars, monnaie incontournable.

Le déficit US, c'est la confiance dans le dollar. La confiance : la base de notre économie. La confiance d'être remboursé, de pouvoir échanger des biens contre une monnaie. La confiance de pouvoir stocker de la valeur dans cette monnaie et qu'elle soit préservée, voilà ce que tout le monde attend et ce qui est mis en balance de plus en plus à travers le monde. Voilà comment un déficit créé un problème chez certains d'avoir trop de dollars

Même un lendemain de Noël, même en partant d'un autre chiffre, d'une autre donnée on en revient à cette notion de monnaie et de système monétaire. C'était un peu simpliste, un peu rapide mais voilà beaucoup de choses que nous allons voir en 2007. Le tableau ci-dessus c'est l'histoire d'une confiance qui s'est bâtit et qui pourrait s'émousser. Nous verrons comment elle s'est bâtie et comment elle pourrait s'émousser.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article