La station de travail et l'équipement du trader : A bon ouvrier, bon outil (aspects généraux - Partie 1)

Publié le par Gilles Caye

Matrox QID Low-profile PCI"Comment travaille un trader, avec quel matériel et quels outils, quel est son environnement" ? Voilà quelle était la présentation de cette catégorie "trader/trading" le 12 Août dernier à l'ouverture même de ce site et dans laquelle vous retrouvez au fil des semaines analyses techniques et autres articles de formation, d'information ou d'aide à la décision.

En 2007, nous allons continuer à progresser et que ceux qui attendaient impatients ces précisions  fin 2006 sur ces éléments matériels se rassurent vous verrez d'ici quelques lignes que l'assistance de ce blog en la matière permettra de vous faire avancer peut être de façon décisive.

Afin d'éviter les inévitables "il vous faut un bon matériel, une bonne connexion, un bon logiciel etc" sans préciser lesquels ni même savoir s'ils correspondent à votre profil, j'ai décidé de vous donner accès tout simplement à mon fournisseur informatique personnel. Les attentes et les besoins sont tels que même la division en profil type me contraindrait à l'évocation de généralités ou à verser dans une démarche  inadaptée ou pas assez 'fine' pour les plus aguerris comme pour ceux qui veulent "passer un cap".

Voilà comment nous allons procéder :

- Vous savez exactement (ou presque) ce que vous voulez et/ou ne savez pas trop à qui confier cela, il suffit de cliquer dans contact pour ce faire.

- vous ne savez pas par quel bout prendre la chose ? Régulièrement je vous présenterai un exemple de configuration sous l'angle exclusif du matériel informatique pour une station de trading comportant 2, 3 et 4 écrans. Pour ceux qui travaillent avec des configurations supérieures à ce nombre ou particulières, il suffira de vous reporter au premier tiret.

Vous cherchez un portable ou un PC 1 écran ? Rien ne s'oppose au trading bien sûr mais cela n'entre pas dans le cadre de la démarche de cette rubrique. Que l'on se comprenne bien et afin d'éviter tout malentendu, il ne s'agit pas vous présenter ce qu'il faut avoir dans une course éffrénée à celui qui aurait le meilleur "matos" ni à faire pareil qu'untel ou untel mais comme toujours de pouvoir obtenir ce qui vous convient véritablement. Vous voulez vous donner les moyens de réussir ? Et bien ces éléments font partie aussi de l'approche d'une formation concrète, simple et complète. Ce site 'tous publics' ne veut pas dire forcément que 'grand public', c'est bel et bien tous LES publics et si vous progressez un jour peut être vous y viendrez...

Nous avons assez à faire ensemble avec toutes ces variables sans cesse en mouvement pour ne pas nous encombrer par ailleurs inutilement en spéculation sur le matériel. Mais prenons le cas de quelqu'un qui aurait besoin de faire du "day-trading" (achat-vente au sein d'une même séance de bourse) et nous aurons un des cas extrême en terme de besoins.

La bourse est un incroyable entralas de fils de multiples pelotes de laine dont il convient d'isoler les fils qui nous conviennent. Saisissons celui qui correspond à l'équipement et posons le devant nous : il est tordu, courbe, se chevauche par endroits et n'a ni queue ni tête. Hum bon ! Il va falloir qu'il soit le plus droit possible, sans flottement et avec le moins de perturbations possibles entre la réception de l'information et l'envoi de nos décisions, nos achats-ventes.

D'un côté du fil nous avons votre connexion et votre matériel et de l'autre il y a votre banque et votre courtier et vos logiciels, au milieux il y a vous. Dans ces articles je ne traiterais que du premier côté. Quel peut être le bon ou le mauvais apport de l'informatique en terme de matériel ? (au-delà des choix qui sont les vôtres et de vos habitudes) Voici quelques exemples parmi tant d'autres :

- compatibilité des composants et optimisation (un bon processeur sur une bonne carte mère mais non adaptée est une excellente base pour faire se traîner une bonne carte graphique, il serait dommage de démarrer et investir de l'argent dans quel que chose dont le "fil" processeur - carte mére - carte graphique serait déjà plein de "fritures")

- sécurité et sérénité : une alimentation suffisante et de qualité (oui si si ça pète parfois là tout bêtement à la base de la prise..) et peu bruyante (un ronron à force vous met le stress et fatigue)

Voilà ce qu'un day-trader regardera notamment, voilà aussi ce qu'il regardera et que mon fournisseur a bien en tête pour les besoins de l'activité :

- un mini audit et assistance pour votre connexion éventuellement dès le début (dégroupage "bridé" et autre poison à 'plantage' ou saturation...)

- une assistance  permanente si besoin (on a toujours le téléphone mais quand ça plante on préfère toujours que ça redémmare au plus vite, le noir on aime pas) et  via logiciel sécurisé permettant la "prise en main à distance" pour réparations dans les meilleurs délais.

Combien de traders pestent sur ces plantages, ces courtiers qui  grrrr¤*"*... alors que la connexion est bancale, le matériel chez eux pas à la hauteur etc. Si déjà votre fil d'ariane au sujet de l'équipement à ce stade n'est pas droit que va-t-il en être de la suite, des autres stades et des autres étapes ? Où cela va-t-il vous mener ? Pour travailler avec confort et plaisir, convertissez ces valeurs en vitesse et fluidité pour votre matériel. Un gadget, un truc, un bidule ? Oui si vitesse et fluidité ne sont pas remises en cause.

A l'autre extrémité, qui connaît les différentes étapes de la transmission d'un ordre de bourse, qui connaît la prestation exacte de sa banque ou de son courtier dans les phases de l'acheminement d'un ordre, combien s'en sont même informés ? Sur ces points, je donne dans le livre plusieurs éléments d'approche de base et chacun pour une utilisation usuelle pourra s'en sortir. Un très bon matériel chez un routeur d'ordres de piètre qualité, est-ce utile ? Du temps réel quand on travaille ailleursMatrox G450x2 MMS toute la journée, à quoi bon ?

Même conclusion qu'en Août : certains pensent que "la bourse", c'est ça "le trading" et uniquement ça ... d'autres se limitent de temps à autres à un journal financier et à un téléphone pour passer des ordres.

A chacun son style. Se former à la bourse, à partir d'un certain niveau et pour certains styles c'est aussi savoir regarder son informatique, sinon vous allez souvent courir  avec une épine dans le pied.

Nous ferons donc très prochainement connaissance ensemble ICI avec une station de travail bi-écran.

Publié dans TRADER - TRADING

Commenter cet article