Actualité - Bourse - Finance : Les taux et l'inflation pèsent sur les bourses

Publié le par Gilles Caye

Evoluant une grande partie de la journée aux alentours de 5600 points, le CAC 40 a fini la séance en baisse de 0,10 % à 5556 points après avoir touché un plus haut à 5609 en début d'après-midi.

Si les mises en chantier se sont révélées être largement supérieures aux attentes en décembre à +4,5 %, calmant ce jour les inquiétudes sur la situation de l'immobilier américain, les chiffres concernant les prix à la consommation augmentant de +0,5 le mois dernier contre 0,4 % attendu, engendrent toujours de mauvaises anticipations sur l'inflation même si l'indice de base (dit 'non volatil' car n'intégrant pas l'alimentation ou le pétrole) est conforme aux attentes et plus faible à +0,2 %.

Tout ceci paraissant dans un contexte où la Banque Centrale Européenne a affiché clairement sa détermination à contenir l'inflation sur le 'vieux continent' les taux à long terme se sont tendus aujourd'hui d'autant que la hausse d'un 1/4 de point de pourcentage est largement anticipée d'ici le début du printemps pour l'euro.

Ce contexte a donc fait plier les bourses européennes et le CAC 40 revient tester sa MM20 (moyenne mobile des cours à 20 jours)

La séance parisienne a été marquée par l'annonce de l'OPA largement anticipée depuis des semaines d'Allianz sur sa filiale AGF et par la forte progression assez inhabituelle de Dexia bénéficiant d'une recommandation favorable de BNP. Parmi les scores négatifs, le secteur de l'énergie est à la peine notamment avec Vallourec (para-pétrolière) qui baisse de - 3,16 % à 190,20 € et qui renforce la sensibilité du CAC 40 au pétrole depuis son entrée, en décembre dernier,  dans l'indice phare au côté de Total ( presque 14 % de la valeur de l'indice)

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article