Actualité - Bourse - Finance : Temporisation sous les 5700

Publié le par Gilles Caye

Il n'y avait aujourd'hui aucune publication de statistiques aux USA et la seule qui ait eu un retentissement (médiatique) concerne le chiffre du commerce extérieur français qui a atteint un record en décembre à près de 3 milliards d'euros alors que les exportations sont en hausse. Malheureusement la facture pétrolière alourdit considérablement la note expliquant largement ce déficit qui avait déjà dépassé les 2,5 MDS d'euros en novembre. Un faible taux en France d'entreprises exportatrices lesquelles sont positionnées avant tout vers un commerce intra-communautaire et peu vers les zones en forte croissance ne permet pas structurellement de compenser la charge énergétique.

La production industrielle française a par contre atteint une hausse de + 1,1 % en décembre contre  - 0,4 % en novembre. Je vous signale ces 2 statistiques , la majeure partie des lecteurs étant français mais celles-ci n'ont quasiment eu aucune incidence sur les cours.

Après les interrogations naissantes sur l'inflation allemande, les regards étaient tournés vers la Bourse de Francfort et son indice phare, le DAX 30, qui progresse de + 0,50 % sans frémissement particulier. Il est vrai que les prix de gros parus aujourd'hui sont restés inchangés en janvier comme en décembre.

En l'absence de données majeures ou apportant de l'eau à notre réflexion, je vous propose de voir 2 évênements marquant dans leur catégorie respective :
- tout d'abord le retour de l'introduction en bourse d'un club de foot après les gros déboires rencontrés par les clubs italiens et anglais notamment: L'Olympique Lyonnais a réussi très largement à séduire les institutionnels et les particuliers (surtout en Angleterre) puisque l'offre a été sursouscrite plusieurs fois. Le prix d'introduction a donc été porté dans la fourchette haute proposée au départ. Première cotation ce jour à 11 heures. Progressant en séance de plus de 6 %, le titre clôture ce soir en hausse de +0,83 %.
- le 1er Hedge Fund vient également d'être coté aujourd'hui à New York. Son nom : Fortress. Il clôture ce soir en hausse de + 89 % répondant à un engouement certain qui devrait amener d'autres cotations du type. Rappel : il existe déjà depuis plus de 10 ans des hedge funds cotés à Londres.

L'info du jour est à nouveau purement graphique avec un repli sous les 5710 à Paris, attaqués violemment mais qui n'ont pas tenu très longtemps, de même que les 5700, le CAC terminant sur ses plus bas à 5692,45 en hausse de + 0,48 %.

A-t-on déjà vu aussi faible amplitude sur l'indice depuis 1990 en une semaine de bourse ? Non, clairement non...nous allons, haussier, de paliers en paliers.

Ce week-end, les articles continuent bien sûr et nous verrons plus précisément que nous sommes avec le CAC 40 au terme d'un mouvement de plus grande ampleur, plusieurs fois vu ici...les paliers ou trading range sont dans un...? Je suis sûr que vous l'avez déjà remarqué.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article