Actualité - Bourse - finance : L'Europe à nouveau en baisse

Publié le par Gilles Caye

Alors que Wall Street baisse légèrement (- 0,38 % pour le Dow Jones et - 0,49 % pour le Nasdaq), les places européennes ont à nouveau subies un revers important en cours de séance avec une baisse pour le CAC 40 supérieure à 2 % et un plus bas touché à 5355,75. La clôture de l'indice parisien se fait avec une perte 2 fois moins importante grâce à la bonne résistance des indices US, la baisse se limitant pour ce jour à - 1,05 % avec une clôture à 5458,40 points.

L'élément essentiel du jour est le retour de la volatilité car le CAC 40 a 'visité' aujourd'hui plus de 200 points de cotation entre un plus haut à 5555 en fin de matinée et un plus bas comme  cité à 5355. Ceci correspond à une amplitude inhabituelle et comparable à l'ensemble des cotations entre le 2 janvier et le 23 février soit près de 2 mois de bourse. Vous remarquerez que la clôture se fait en plein milieu de ces extrêmes sur le niveau même du support des 5450 (en pointillés sur notre dernière analyse graphique) et largement sous la moyenne mobile des cours à 90 jours cerclée en rouge sur cette même analyse.

Les volumes sont de plus en plus conséquents : 9,5 milliards d'euro pour mardi, 11,1 hier et 12,275 Mds € ce jour contre moins de la moitié lors de la phase ascendante du début de mois. (données pour le CAC 40)

Ce sont donc  plus de 5 % qui ont été perdu en 3 séances pour un score annuel qui est donc ce soir négatif à Paris.

Tout ceci s'est réalisé aujourd'hui avec à l'arrière-plan, plusieurs publications statistiques plutôt encourageantes, comme la stabilité du taux d'inflation dans l'euroland à + 1,8 % en février et des dépenses des ménages américains supérieures aux attentes tout comme leurs revenus concernant le mois de janvier.
Le seul élément qui aura calmé les opérateurs était l'indice ISM du secteur mnufacturier qui est ressorti à 52,3 contre 49,3 et 50 attendu. Je vous rappelle qu'un chiffre au-delà de 50 signifie une croissance du secteur et que cet indice résulte d'enquêtes auprès des directeurs d'achat de ce secteur pour l'ensemble des USA.

Demain, contrairement à ces 3 dernières séances, verra très peu de publications de résultats de sociétés et une seule statistique d'ampleur avec l'indice de confiance du Michigan (consommateurs) aux USA à 16 heures.

En dépit de scores disparates ce soir entre par exemple Zurich qui perd seulement - 0,09 % et Amsterdam qui plonge de - 1,68 %, la situation graphique reste globalement la même sur 3 jours pour la plupart des places européennes.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

robert 01/03/2007 20:40

Le blog www.thedino.org développe une analyse quelque peu iconoclaste, mais somme toute fort clairvoyante, de ce semblant de crise boursière asiatique.L'article s'intitule "CRISE BOURSIERE ASIATIQUE".

Gilles Caye 01/03/2007 20:55

...analyse qui peut effectivement détendre le trader stressé à moins que cela ne l'achève complètement...Beau graphisme votre site