6 ème semaine de baisse consécutive sur les marchés actions

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le S&P 500 perd à Wall Street 2,24 % sur la semaine dont 1,40 % sur cette dernière séance. A la bourse de Paris, la perte hebdomadaire est comparable (- 2,20 %) essentiellement due à la rechute du jour (-1,90 %)

Rappel du contexte : alors que le marché digère les mauvaises publications macro-économiques avec en parallèle un dossier grec qui tournoie en continu au-dessus des têtes européennes avec son lot de rumeurs négatives et positives, l'arrivée sur des seuils (très) importants sur les grands indices mondiaux et différents facteurs techniques invitaient à se concentrer sur l'analyse graphique, y compris à très court terme sur le marché US. Revue de détail.

Marché directeur - Indice large - S&P 500

En intraday (1er graphique – UT 10' – Unité de Temps 10 minutes), l'information disponible dans les cours montrait hier l'émergence timide d'une ligne de tendance haussière (vert en pointillés) à suivre de près dès l'ouverture car susceptible de donner rapidement l'humeur du marché.

SPX-intra-100611.png

Le graphique parlant de lui-même, on notera simplement une nouvelle fois la présence d'un gap (gap de rupture au centre du cercle rouge – point de résistance désormais) et une capacité à couper les positions de manière vive et non directement 'causée' ou externe, c'est à dire à partir d'une publication, nouvelles ou autres.

En données journalières (2ème graphique), le marché a donc brisé les 1280-1285 mentionnés dès lundi comme dernier rempart avant le risque de chute sur les plus bas de mars.

SPX-100611.png

La tendance haussière rompue lundi se voit donc confirmée en données hebdomadaires (3ème graphique) Ceci ne signifie pas que la hausse ne peut pas reprendre ultérieurement mais que la configuration ascendante antérieure en biseau ascendant est terminée.SPX-weekly-semaine-23-2011.png

Marché parisien – CAC 40

En intraday (graphique ci-dessous), dans une configuration globalement comparable à celle du S&P500 avec l'émergence timide des acheteurs hier, l'ouverture vis à vis de la ligne de tendance haussière était à suivre avec une invalidation du scénario haussier sous 3865 points.

CAC-40-intraday-100611.png

Ce déclencheur rapidement intervenu, les acheteurs, incapables de reprendre ensuite à leur compte la tendance, ont donc une nouvelle fois perdu pied en direction du gap du 18 mars dernier.

D'une semaine à l'autre, la zone de demande présente vendredi 3 juin testée tout au long de la semaine est donc invalidée plaçant l'indice dans une position de plus en plus délicate sans réel support consistant sous le gap (3801-3796) avant la zone autour de 3700 points hormis sur 3775  environ.

bourse-fin-semaine-22-23-2011-copie-1.png

Publié dans INVESTIR EN BOURSE

Commenter cet article