Actualité - Bourse - Finance : rebond dans le sillage des banques

Publié le par Gilles Caye

Le CAC 40 termine en hausse à + 1,43 % à 5458,95 dans des volumes normaux mais restreints par rapport à certains très gros volumes de ces dernières semaines (54 % exactement de ceux de la séance du 14.3 qui avait vu l'indice chuter de -2,52 %)

La bonne performance de Tokyo cette nuit (Shanghaï à + 2,62 %) et surtout des rumeurs sur des fusions-acquisitions notamment dans la banque ont dopé allègrement les bourses aujourd'hui. En effet et alors que le week-end restait largement axé sur les déboires de l'immobilier aux USA, la bourse d'Amsterdam a  profité (en hausse de + 2,14 % ce soir soit le meilleur score en Europe) de rumeurs révélées par le "sunday Times" et le "sunday telegraph" concernant le rachat de la banque néerlandaise ABN AMRO (en hausse de plus de 9 % ce soir). La banque en prise avec les vélléités de certains fonds spéculatifs qui font pression pour améliorer sa rentabilité ou cherchent à la vendre par appartements a ainsi, selon la rumeur, l'intérêt de la Banque Barclays qui serait susceptible de lancer une OPA sur le néerlandais.

Si ce soir l'ensemble des dépêches sont parfois contradictoires les unes avec les autres et si le conditionnel reste de mise, des confirmations par la banque anglaise étant susceptibles d'être données demain, l'ensemble du secteur bancaire européen est entré en émoi sur l'information, une OPA déclarée sur ABN AMRO pouvant amener d'autres surenchères. Barclays apparaissant un peu comme le "chevalier blanc" face aux fonds spéculatifs et après une purge des valeurs bancaires ces derniers jours, l'appétit semble être revenu aujourd'hui dans le secteur.

Faisant office de proies habituelles du secteur, Dexia et Société Générale finissent ainsi aux 2 premières places du CAC 40 ce soir avec une hausse de + 6,79 % pour la 1 ère et de + 2,89 % pour la seconde, BNP et Crédit Agricole suivant de peu dans le top 10 du jour.

Au niveau graphique le CAC 40 aura refermé le GAP géant (ou trou de cotation) laissé ouvert par la séance du 14 mars dernier qui a joué son rôle de support une fois refermé dans l'attente de Wall Street montrant à nouveau que le CAC après s'être séparé de sa moyenne mobile à 20 jours cherche des repères avec les gaps ouverts lors des soubresauts intempestifs. La hausse de Wall Street (Dow Jones à + 0,90 % actuellement) a ensuite propulsé l'indice français au-delà des 5450, les grandes banques US jouant l'apaisement dans les discours.

Si l'analyse graphique moyen terme reste d'actualité, celle à court terme  ce soir est  un peu différente dans les perspectives qu'elle laisse deviner. Un graphique sera publié dans la nuit à cette effet vous permettant de vous positionner au mieux.

Demain seront à surveiller à 14H30 les permis de construire et les mises en chantier aux USA pour le mois de février. Si les optimistes du jour concernant le risque de propagation des risques hypothécaires aux USA vont jusqu'à voir des opportunités dans les baisses constatées, les plus pessimistes estiment que seule la constation durable de défauts de paiements sera susceptibles de réveiller les investisseurs. Vous aurez tout le loisir de vous faire votre propre opinion comme d'habitude avec le chiffre des saisies immobilières pour février mais qui est un peu en retard ce mois-ci. Accredited Home Lender Holding replonge ce soir de - 11 % environ.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article