Actualité - Bourse - Finance : douche froide sur les marchés avec l'immobilier neuf américain

Publié le par Gilles Caye

La publication la plus attendue aujourd'hui concernait bien évidemment les ventes de logements neufs aux USA qui ont baissé de 3,9% le mois dernier, (rythme annuel le plus faible en 7 ans) Les économistes tablaient sur une hausse de 5,1 % par rapport à janvier. Le chiffre de janvier a par ailleurs connu une révision marquée de - 5,9 %.

En conséquence et si on retraite cela quelque peu, la baisse par rapport au premier chiffre publié s'élève à - 9,5 % et les anticipations des économistes se situaient à plus de 16 % au-dessus du chiffre paru. Voilà qui nous ramène à des ventes mensuelles légèrement supérieures au mois de juin 2000 alors que le prix médian a augmenté de + 2,8 %
L'autre déception du jour réside dans l'augmentation des stocks qui représentent 8,1 mois  contre 7,3 en janvier, nous ramenant à des rotations  d'invendus plus vues depuis janvier 1991.

Dès l'annonce, l'ensemble des bourses se sont mises à plonger de façon importante, le CAC 40 perdant 1 % en 1/2 heure et termine en baisse de - 1,04 % à 5576,30 points après avoir touché un plus bas à 5546. Le gap restant à combler vu dans l'analyse graphique de samedi ayant été seulement refermé en partie.

Le Dow Jones est également lourd ce soir accusant une perte de -0,70 % environ. Bien sûr, les bancaires et les financières sont à nouveau parmi les plus fortes  baisses à Paris et la totalité des valeurs de l'indice phare US sont dans le rouge actuellement.

Ce soir et après un rebond marqué, les opérateurs s'inquiètent de chiffres qui commencent à faire une chaîne plutôt décevante concernant l'immobilier et doivent réajuster le fait que les plus bas dans la construction n'ont visiblement pas encore été atteints comme beaucoup l'attendait.

Les chiffres concernant les saisies immobilières ont également été publiés aujourd'hui. Un article paraîtra dans la nuit à ce sujet. Les chiffres ne progressent plus mais nous restons à des niveaux élevés: le rythme des pertes à encaisser par le système financier n'est donc de ce point de vue toujours pas endigué et l'afflux de maisons à vendre aux enchères à l'issue de telles procédures n'est en tout cas pas un élément favorable pour rehausser les prix de  l'immobilier ancien déjà en baisse comme vu vendredi.

Demain, c'est la confiance des consommateurs aux USA qui sera la statistique la plus regardée concernant le mois de mars. Publiée à 16 H 00, elle sera un test intéressant sur le climat général mais aussi la sérénité des investisseurs. L'ensemble des séances de cette semaine comporte des statistiques importantes à très importantes (mercredi : commandes de biens durables aux USA, jeudi PIB US 4 ème trim et vendredi sera très chargé en publications)

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article