Actualité - Bourse - Finance : chassé-croisé d'OPA aux USA et calme en Europe

Publié le par Gilles Caye

La rumeur de rachat de Yahoo! par Microsoft qui s'était largement 'dégonflée' vendredi à New York continue ce soir à la baisse...de 28/28,5$ jeudi, le cours du géant de l'internet américain a touché un plus haut à 33,61 $ vendredi pour finir à 30,98...l'action cote à l'instant 30,44$, le Wall Street Journal démentant la rumeur.

Une rumeur d'OPA en chassant une autre, une nouvelle en remplaçant une ancienne, cette valse ou ce chassé-croisé plutôt ce soir explique en grande partie la légère progression du Dow Jones à + 0,26 % grâce cette fois aux valeurs minières ou de matériaux de base. En effet le secteur et la cote sont 'tirés' à la hausse par l'annonce dans le secteur de l'aluminium d'une OPA géante de Alcoa (société américaine N°1 mondial) sur le canadien Alcan et dont le rapprochement créerait un mastondonte de près de 200 000 employés à travers le monde. Alcoa prend + 6,48 % à New york en tête du Dow, Alcan s'envolant à due hauteur de la prime proposée dans cette opération 'hostile' de + 32,25 %.

Avec le 'pont' réalisé par de nombreux opérateurs en Europe compte tenu du 8 mai demain (La bourse de Paris sera ouverte), le niveau des échanges était assez faible, le CAC ne prenant que + 0,04 % pour une séance assez 'poussive' et avec une très faible volatilité.

Chacun s'attendant sans doute à un commentaire sur les répercussions de l'élection majeure en France pour appréhender les liens entre bourse et politique, force est de constater à nouveau qu'il y a une grande difficulté compte tenu du contexte de la séance à discerner quoi que ce soit sur l'espace de quelques heures de cotation. Je vous rappelle d'ailleurs que si l'élection de mi-mandat aux
USA avait été soulignée (ici également) comme étant potentiellement porteuse de changement boursier, peu de choses en avaient finalement résultées si ce n'est une correction dollar mais dont le lien avec l'élection n'est pas probant même aujourd'hui avec le recul.

Comme vendredi et l'accroche 'journalistique' vis à vis du contexte n'ayant ici aucun intérêt pour vous permettre de comprendre les choses surtout sur 8 heures de cotations lors d'un 'pont' entre un week-end et un jour férié le mieux est de visualiser l'évolution minute par minute du CAC (graphe ci-contre) . On voit une corrélation extrêmement marquée avec le voisin allemand. Qui suit qui ? Madrid à nouveau est plus volatile. A plus long terme et suivant les valeurs ou les secteurs, cela est en général plus probant...

On le voit déjà sur les 'grands dossiers chauds' tels que GDF, Suez, Alstom, Bouygues (et les montages possibles dans le nucléaire) qui auront été l'objet de spéculations portant ces valeurs soit aux plus hauts ou au plus bas du jour...suivant les remaniements de capital espérés.

'La bourse aurait déjà anticipé l'élection'...comment se fait-il alors que GDF prenne + 4,77 % aujourd'hui contre une stabilité jeudi et vendredi ? Beaucoup d'éléments viennent s'infirmer les uns les autres pour conclure globalement quoi que ce soit. Le cas par cas est ici le plus souvent de rigueur.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article