Actualité - Bourse - Finance : Chassé-croisé des financières à Paris

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le CAC 40 termine la séance en légère hausse de + 0,29 % à 6051,63 points dans des volumes assez importants l'ensemble des places mondiales en ayant terminé avec le pont du 8 mai et les congés des opérateurs.

Si le secteur des mines se voit dopé par la rumeur de reprise éventuelle de rio Tinto par le N°1 BHP Billiton, groupes britano-australiens, la Société Générale qui avait emmené le CAC 40 à la hausse il y a plusieurs séances de cela voit ses rumeurs de rachat se 'dégonfler' à l'image de celles déjà relatées sur Yahoo qui cote ce soir 30 $ (-1,28 %). En effet, BNP s'est dit peu intéressée par sa consoeur française et Unicredito qui semblait être un prétendant sérieux semble ce soir jeter son dévolu plutôt sur Capitalia qui finit ce soir en hausse de + 4,16 % à Milan.

La banque française tant convoitée qui était partie d'un plus bas de 120 € mi-mars pour flirter avec les 160 € moins de 2 mois après termine ce soir en queue de peloton du CAC 40 en baisse sensible de - 2,60 % à 152,93 €. Ceci est particulièrement significatif du dégonflement en cours avec :

un contexte pourtant très porteur pour les bancaires françaises aujourd'hui grâce à la parution des très bons résultats de BNP, au-delà des anticipations, et que le marché salue, en lui faisant prendre à l'action la tête du CAC 40 avec une hausse de + 4,17 % à 91,15 € et emmenant dans son sillage Crédit Agricole à 32,74 € (+ 3,12 %). Commerzbank prend d'ailleurs aussi ce soir la tête à francfort avec une progression de + 2,79%.

Cette forme de 'désunion' observée entre différents indices fait place maintenant à un tri des valeurs non plus selon seulement en fonction de leurs résultats mais aussi de leur appartenance à un mouvement de rumeurs qui se concrétisent...ou pas. On connaîtra d'ailleurs demain les résultats trimestriels de Société Générale.

Ce soir (et non jeudi comme indiqué hier par confusion avec la réunion du même type de la Banque Centrale Européenne qui se tiendra demain en Irlande), tous les yeux seront rivés à 20H15 sur l'annonce et le communiqué de politique monétaire de la Fed. Autant dire qu'un statu quo pour un maintien des taux à leurs niveaux actuels est largement anticipé par les économistes soit 5,25 %. C'est à nouveau, le ton, l'inflexion dans le discours qui orientera les marchés. A suivre...

L'or chute ce soir de plus de 1 % partant de 685 $ l'once pour reculer vivement en fin d'après-midi à 675 $.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article