Paris à l'équilibre préserve les 6000 (Actualité - Bourse - Finance)

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le CAC 40 termine sur une hausse timide de + 0,15 % à 6027 exactement dans des volumes réduits en raison du pont de l'Ascension durant lequel une partie des opérateurs sont absents. A l'image de nombreuses séances ces derniers jours, l'indice parisien aura démarré en hausse mais n'aura pas réussi à tenir un rythme de progression voyant l'érosion constante au fil des heures reprendre le dessus.

Le cours de la Société Générale a continué à 'dégonfler' suite aux rumeurs de rapprochement avec Unicredito qui s'apprêterait selon toute vraisemblance à fusionner avec Capitalia créant ainsi en Italie un géant bancaire qui serait N° 2 en Europe avec une valeur boursière approchant les 100 milliards d'euros. Le cours de la SG reste pour autant toujours soutenu au-dessus des 150 € compte tenu du climat de rachats et de rumeurs ambiant et du nombre de prétendants potentiels.

L'information d'une baisse en cours de séance des indicateurs avancés de - 0,5 % en Avril supérieure aux 0,1 % attendus et qui sont censés donner une prévision sur l'activité économique à quelques mois à partir d'un panier d'indicateurs (chômage, immobilier etc...) reste dans le 'ton' du ralentissement jusqu'ici observé par les statistiques des ces derniers jours. L'indice pour mars a été révisé de + 0,1 à + 0,6 %, février étant confirmé à - 0,6 %. Rajoutant à l'aspect 'mitigé' des statistiques macro-écconomiques, parfois contradictoires, les inscriptions au chômage pour la semaine dernière se sont à nouveau pour la 5 ème fois d'affilée trouvées en réduction, la moyenne mobile sur 4 semaines baissant même pour la 3 ème fois à un plus bas depuis 11 mois.

S'exprimant sur le problème des prêts à haut risque dit "subprime loans", le Président de la Banque Centrale Américaine, B.Bernanké a estimé que les défaillances devraient se prolonger jusqu'en 2008 mais tout en soulignant qu'une propagation de la crise à l'ensemble de l'économie US n'était pas probable. (Cf. nos articles d'hier - Actualité - Bourse - Finance : les bourses européennes dans le doute avec l'immobilier US  et  Saisies immobilières aux Etats-Unis en avril : à nouveau très près des 150 000...)

Après la clôture des bourses européennes (terminant toutes au-dessus de Paris, Amsterdam en tête à + 0,79 %), le marché a pris connaissance de l'indice de l'activité industrielle de la région de Philadelphie (dit 'Philly') en très net hausse à 4,2 contre 3 attendu et 0,2 en Avril. La composante de cette statistique concernant les entrées de commandes passent même de 2,8 à 8,7  en 1 mois confirmant les assez bons éléments publiés avant-hier pour la région de New York.

Aucune statistique majeure n'est attendue demain. Nous en profiterons éventuellement pour approcher les mouvements de l'or qui décroche à nouveau ayant touché les 655 $ l'once en cours d'après-midi. Le Dow Jones très légèrement en repli actuellement aura en cours de séance touché pour la première fois les 13 500 points plus tôt dans la séance alors que les bourses chinoises progressent de façon très très rapide... (cf. SHENZHEN : l'autre petite bourse chinoise ou le grand symbole des bourses actuelles ? )

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article