Très belle résistance des bourses à la baisse de Shanghai (Actualité - Bourse - Finance)

Publié le par Apprendrelabourse.org

Comme indiqué ce matin dans le FLASH, les bourses européennes ont démarré en baisse avec la multiplication par 3 (de 0,1 à 0,3 %) d'un impôt de bourse sur les transactions en Chine ayant engendré une baisse de - 6,5 % de la bourse de Shanghai. Mais tout comme Tokyo et compte tenu de la modicité de ce nouveau prélèvement destiné à calmer les particuliers et les investisseurs chinois, la nouvelle aura eu relativement peu d'influence ce jour, beaucoup moins que lors de la chute de - 9 % en février dernier qui aura vu le CAC 40 perdre près de - 3 % en une journée.

Le CAC 40 termine avec une baisse limitée à - 0,24 % - comme Francfort (- 0,21 %) ou Londres ( -0,17 %) - à 6042,15 points exactement après un test des supports sous les 6000 à 5986,26 et referme ce soir le GAP ouvert ce matin (trou de cotation entre le cours d'ouverture de ce jour et le cours de clôture de la veille) L'indice français se trouve maintenant sous sa moyenne mobile à 20 jours soit un niveau de faiblesse par rapport à cet indicateur plus vu depuis le 20 mars dernier. Pour autant l'essentiel est préservé ce soir avec une figure en trading range qui aura à nouveau montré sa qualité tout au long de la séance.

La résistance européenne à la nouvelle est d'autant plus remarquable que la plus forte baisse est de - 0,41 % à Amsterdam alors que Singapour a perdu -1,3 % et Hong Kong - 1 %.

Ne touchant pas aux taux ou aux normes de la création monétaire via par exemple l'augmentation des réserves des banques, 2 manoeuvres qui permettent de limiter le crédit, la nouvelle est à relativiser compte tenu de son impact non pas sur la source des liquidités mais à l'issue des placements venant amoindrir de façon assez marginale les plus-values énormes réalisées jusqu'ici en Chine.

Le doute lié à cette 'petite piqûre de rappel' aura travaillé les analystes et les opérateurs durant une partie de la journée avant de retrouver plus de sérénité avec Wall Street qui reste parfaitement insensible à l'incident cotant actuellement 13 525 pour le Dow Jones en équilibre presque parfait.

Aux USA le secteur privé aura créé 97 000 emplois en mai suivant l'enquête ADP/Macroeconomic Advisors contre 120 000 attendus et 61 000 en avril donnant une indication 48 heures avant la parution officielle des chiffres sur l'emploi américain pour lequel 130/135 000 créations sont attendues après 88 000 le mois dernier. Le 'gros' des statistiques de la semaine est ainsi à venir demain et après-demain avec un programme assez chargé comprenant notamment aux USA la 2nd estimation du PIB au 1T07 paru en baisse à + 1,3 % lors de la première estimation. Un repli est attendu à + 0,7/0,8 % lors de la parution jeudi à 14H30 (heure de Paris)

Nous prendrons également connaissance du compte rendu du Comité de politique monétaire de la FEd du 9 mai dernier qui avait décidé d'un statu quo des taux aux USA.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article