CAC 40 : nouvelle tentative de rebond malgré la baisse des obligations (Actualité - Bourse - Finance)

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le CAC 40 termine en leader du palmarès des bourses européennes sur la séance à 5934,27 points en hausse de + 0,61 %, Francfort préservant l'équilibre à + 0,03 % pour le DAX.

La zone des 5850 aura été à nouveau d'un point de vue strictement graphique, le seuil essentiel pour le rebond du jour avec une résistance qui semble 'coiffer' les cours à la hausse dorénavant entre 59540 et 5950 points.

Toujours avec les marchés de taux dans le viseur de premier rang, les opérateurs sont restés cependant plus résistants à la nouvelle dégradation à la baisse des obligations sous l'effet de taux continuant à grimper avec notamment en Europe un rendement de l'emprunt de référence à 10 ans ou 'Bund' qui est passé au-delà des 4,70 % au plus haut depuis 5 ans suivant en cela l'évolution du marché obligataire US qui est allé touché les 5,32 % avant de se replier (niveau ramenant aussi à des taux plus vus depuis 2002)

Il faut dire que la séance du jour reste largement une séance d'attente compte tenu de la publication que doit faire la Banque Centrale Américaine (ou Fed) dans la soirée sur l'état de l'économie US et que nous commenterons éventuellement si besoin est dans les prochaines heures.

Si la France a vu son inflation augmenter de + 0,3 % en mai contre + 0,5 % le mois précédent conformément aux attentes ramenant la hausse à + 1,1 % contre + 1,3 % sur un an (et + 1,2 % sur base commune du chiffrage européen dit indice IPCH, les chiffres précédents étant issus de l'INSEE), les craintes inflationnistes ont été avivées aux USA ce jour. En effet les prix à l'importation sont ressortis à trois fois le niveau anticipé soit + 0,9 % contre + 0,3 % attendu pour le mois dernier.

Autre élément à comptabiliser dans le rebond éventuel de l'économie américaine et porteur d'inflation potentielle et donc...de baisse de taux de moins en moins probable : les ventes de détail attendues en hausse de + 0,6 % sont ressorties à + 1,4 % toujours en mai montrant la résistance du consommateur américain à la baisse de l'immobilier et à la hausse des prix de l'énergie et des carburants.

Quel sera la teneur tout à l'heure du sentiment de la Fed sur l'inflation, le ralentissement immobilier et le rebond supposé en cours de la croissance ? A suivre..dans cette attente vous pouvez consulter l'article de ce jour vous donnant les dernières évolutions notables concernant l'immobilier US dans ses composantes de stocks, d'évolution des prix et du mouvement croissant des saisies immobilières qui 'ronge' mois après mois les ménages américains et une partie du secteur financier et hypothécaire (cf. Saisies immobilières aux USA : nouvelle envolée au mois de mai)

Le Dow Jones réalise 'cette attente' pour l'heure en hausse à + 0,40 % à 13 349 points mais en dehors de son canal haussier né en mars et 150 points sous sa moyenne mobile des cours à 20 jours dorénavant à l'horizontale.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article