CAC 40 en attente et DAX sur ses records de 2000

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le CAC 40 perd un peu de terrain sur la séance puisqu'il cloture en baisse de - 0,25 % à 6071,67 points alors que Francfort ne cède que -0,03 % avec un retour en cours de séance au-delà des niveaux du 7 mars 2000 qui marque le record de la bourse allemande en clôture. Vous pouvez retrouver dans l'article intitulé Bourse de Francfort : aspiration vers les plus hauts historiques ?, une vue de la bourse allemande sur 10 ans.

Le record en fin de séance aurait pû être dépassé mais c'était sans compter sur 2 statististiques décevantes qui ont refroidi les milleux boursiers :

- tout d'abord, les marchés ont pris connaissance avec surprise d'un indice ZEW très décevant qui représente un des indicateurs essentiels outre-rhin concernant les perspectives économiques puisqu'il compile l'avis des analystes financiers et des investisseurs institutionnels...surprise en fait moins grande lorsqu'on prend connaissance des causes invoquées : hausse des taux et volatilité des actions. Surprise d'autant plus à relativiser si on prend en compte le haut niveau d'attente : l'indicateur est ainsi tombé à 20,3 contre 24 en mai et contre une attente à...29. Plus rassurantes, les conditions actuelles sont jugées comme étant les meilleures depuis 1991, ce sous-indice ressortant en hausse à 88,7 contre 88 le moi dernier.

- par ailleurs, les mises en chantier de logements aux USA ont reculé de - 2,1 %  inférieures à une baisse anticipée de - 3,5 % mais avec une révision de + 2,5 % à + 1 % du chiffre paru en avril. Concernant les permis de construire, leur nombre a progressé de + 3 % en mai contre + 0,2 % attendu et le mois d'avril a été corrigé à la hausse de - 8,9 à 7,1 %. Pour autant le nombre de permis de construire pour les maisons individuelles est le plus faible enregistré en 10 ans. Pour replacer tout ceci dans son contexte et prendre du recul, vous pouvez reconsulter le graphe sur plusieurs années de ces statistiques en cliquant sur "permis et mises en chantier depuis 1991 aux USA", graphe présenté hier soir dans les 'News'.

Si Wall Street et le Dow Jones sont à l'équilibre presque parfait à l'heure actuelle, Madrid revient sous son niveau de 15 100 à 15 000 n'arrivant plus notamment pour cause de décélération de son activité immobilière à progresser depuis maintenant 2 mois plein.

    ------>  Vous pouvez retrouver l'évolution de la place espagnole dans :

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article