CAC 40 - Analyse technique : la tendance moyen terme en question

Publié le par Gilles Caye

Dans notre dernière analyse en données hebdomadaires (1 chandelier = 1 semaine de cotations) d'il y a 15 jours nous avions repris l'historique allant de l'été 2006 à 2007 avec un canal ascendant ici en rose/violet et l'indicateur de tendance MACD qui montrait une cassure baissière avec sa ligne de signal.

Un élargissement et l'adjonction du RSI pour voir "les zones de tension" apporte les éléments suivants :

* La tendance moyen terme d'un été à l'autre est sur le point d'être remise en cause d'autant que la MACD vient de casser sa droite de support en plongeant à la baisse

* pour autant la tendance long terme balisée par le support en rouge gras et la résistance en vert gras remontant à 2003 reste valide avec des moyennes mobiles qui longent le couloir de façon claire.

* le RSI arrive bientôt sur sa ligne de rebond historique et se rapproche à grand pas de la zone de sur-vente appelant d'ici peu un rebond au moins technique ou une temporisation du mouvement avec une probabilité en hausse au fur et à mesure que le niveau s'enfonce.

On voit également une divergence sur le RSI depuis la mi 2005 (droite baissière orangée fine) qui montre qu'en dépit de la hausse des cours, les plus hauts sont en fait de moins en moins techniquement 'sur-achetés' et que les excès ne sont pas forcément là où on les situe couramment.

Conclusion : La purge est largement 'consommée' en terme d'horizon à moyen terme, un reliquat de baisse vers les 5500 et un peu au-delà pour aller chercher les 2 Gaps toujours béants sous les niveaux de vendredi soir ne remettrait pas en cause la tendance haussière à long terme et replacerait les indicateurs techniques dans des dispositions potentiellement plus haussières.

En cas de rebond éventuel avant le comblement des 2 gaps, il s'agira de ne pas les oublier...

La tendance LT ne serait remise en cause sérieusement que vers 5300 points, niveau important que nous examinerons ultérieurement le cas échéant et qui a la particularité de venir entre la moyenne mobile à 90 et la droite de support LT au niveau actuel.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

erminio 30/07/2007 10:06

Bonjour,
Je vous remercie pour votre réponse concernant la différence entre une echelle logarithmique et linéaire.Meilleures salutations.

erminio 28/07/2007 11:23

Bonjour,
J'ai remarqué une différence entre le support en rouge que vous avez tracé et celle que j'ai tiré sur le site boursorama et swissquote qui indique un support plutôt au env. de 5300 points est pas 5500 comme vue sur votre graphique.Pourquoi cette différence,merci de votre réponse.Meilleures salutations.

Gilles Caye 28/07/2007 12:27

Bonjour,
Les différences peuvent venir d'un tracé à partir de l'extrême des corps des chandeliers et non des extrêmes des mèches ou des ombres. Comme je suppose que vous avez comme moi été chercher les extrêmes au bout des mèches pour voir les derniers niveaux de support, l'explication réside dans le type d'échelle utilisé :
1 / en utilisant une échelle logarithmique comme je le fais ici, on tombe sur une droite qui passe un peu en dessous des 5450 points (je laisse de côté l'épaisseur du trait et les différences de précision entre données quotidiennes et hebdomadaires)
2 / en utilisant une échelle linéaire, on tombe effectivement sur une droite entre 5250/5300
Il s'agit là de l'explication la plus courante qui oppose et fait naître des débats souvent qui n'ont pas véritablement lieu d'être sur les forums boursiers notamment
Nous verrons plus en profondeur les différences mais comme je l'ai déjà indiqué à plusieurs reprises ici et là, sur le long terme l'échelle logarithmique est à privilégier car + 100 points de hausse en 2004 et aujourd'hui ne représentent pas le même pourcentage de progression et de loin. Autant tracer des droites pour saisir les tendances sur des évolutions ramenées à des choses comparables pour tenter de prendre les bonnes décisions.
Allez sur boursorama et cliquez sur le bouton jaune 'paramètres', cocher la case 'échelle log' en haut et ....'paf' vous aurez la réponse sous les yeux.
Salutations
Revenez me dire si c'est le cas, sinon faites moi une copie de votre graphe
PS : Comment voir si on est en linéaire ou en log ? C'est tout simple, si l'amplitude, par exemple, entre 3400 et 3600 est différente de celle entre 5400 et 5600 comme ici, l'échelle est logarithmique (le % de progression n'est pas le même) sinon si la graduation est rigoureusement la même c'est du 'linéaire'. Un graphe dont les graduations s'écrasent sur le haut est en 'échelle log'