IKB : la petite banque allemande dans la tourmente de la crise du crédit US

Publié le par Apprendrelabourse.org

IKB une banque allemande détenue par KfWà 38 % est engluée dans des opérations de prêts à haut risque américains et à fait part d'un communiqué de presse mettant la banque quasiment sous tutelle de sa maison-mère pour maintenir sa solvabilité et sa qualité de crédit, le dirigeant ayant été également remplacé. KfW assure ainsi les tiers contre tous risques de dépréciation des valeurs en portefeuille liées au marché des crédits à risque US.

C'est une des premières victimes de la crise du crédit en Europe alors que plus d'une centaine d'institutions financières actives dans le secteur ont cessé leur activité ou fait faillite aux USA depuis décembre 2006.

Qui est IKB et que représente-t-telle ? Le Produit net bancaire (équivalent du chiffre d'affaires pour une banque) représentait à fin 2006 2,8 % de celui de Deutsche Bank alors qu'elle compte 1 700 employés contre 70 000 environ pour DB.

Le titre perd ce soir à Francfort - 20,11 % à 17,16 €... le graphe est saisissant pour une filiale d'une banque publique :

La suite ? La répercussion sur le marché allemand s'exprime en terme de craintes de voir d'autres cas de ce type en raison de l'absence de rentabilité réelle sur le marché bancaire domestique très concurrentiel ayant amené cette banque de type 'industrielle' finançant avant tout les PME à diversifier ses sources de revenus et à prendre des risques supplémentaires pour les obtenir.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article